Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Koacinaute Côte d'Ivoire : La menace utopique dÂ’Affi NÂ’guessan contre la république
 

Koacinaute Côte d'Ivoire : La menace utopique dÂ’Affi NÂ’guessan contre la république

 
 
 
 4967 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 octobre 2013 - 00:48

Koacinaute le 8 octobre 2013 - Le président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Affi NÂ’Guessan était en visite dans la région du Gôh non seulement pour mobiliser les militants et sympathisants mais aussi donner les nouvelles orientations du parti relatives à  la crise postélectorale qui a entrainé le transfèrement du fondateur du parti, lÂ’ex Chef dÂ’Etat Laurent Gbagbo, natif de ladite région, et plusieurs cadres incarcérés pour les mêmes raisons.

Dans son adresse à  son auditoire, Affi NÂ’guessan a rassuré les populations de la libération imminente de Laurent Gbagbo des geôles de la Cour Pénale Internationale (CPI) et son retour au pays pour continuer son combat historique pour la libération totale de son peuple et celui de lÂ’Afrique, a-t-il déclaré. Il renchérit que sa libération est le seul gage de la réconciliation nationale. A cet effet, le président du FPI compte occuper très prochainement les rues pour forcer le pouvoir à  libérer tous les détenus préventifs issus de son bord politique et particulièrement le président du COJEP, Charles Blé Goudé et lÂ’Ex première dame Simone Gbagbo tous deux poursuivis par la CPI pour leurs responsabilités présumées à  la crise postélectorale qui a entrainé plus de trois mille morts.

En effet, il faut noter que les manifestations politiques traduisant les doléances et les vÂœux des partis dÂ’opposition sont autorisées par la loi si et seulement si elles respectent les lois et règlements intérieurs relatifs à  cet effet. Tous ces procédés et méthodes démocratiques sont légion dans les pays où lÂ’Etat est réconcilié avec lui-même, où la paix, la sécurité et le respect des institutions règnent comme des fondements sacro-saints. Or pour tout observateur de la vie sociopolitique de notre pays, doté de bonne foi, certifiera que les tords, les divisions et désolations quÂ’a connus notre mère patrie sont tellement apparents quÂ’il serait irresponsable voire immorale de mener une quelconque manifestation qui risque de fragiliser de plus bel le processus de la réconciliation nationale et créer à  nouveau la méfiance entre les ivoiriens. Les plaies sont encore fraîches. Seul, le dialogue républicain est à  même de résoudre les problèmes politiques.

Et puisque pour le FPI, la fin justifie les moyens, le président de ce parti veut solennellement profiter de cette fragilité pour créer la chienlit pour exister dÂ’une manière ou dÂ’une autre. Faire le lit pour les éventuels candidats à  la subversion oblige ! Raison pour laquelle Monsieur Affi NÂ’guessan sÂ’adonne à  cÂœur joie au populisme abject à  ses militants et sympathisants. Il faut noter que le populisme non seulement se fonde sur ce qui plaît au citoyen, mais encore fait appel chez lui à  des sentiments les moins élevés, suscite des craintes, les amplifie, désinforme, calomnie; en d'autres termes il manipule les personnes pour obtenir d'elles des réactions extrêmes sur lesquelles s'appuiera le populiste Affi pour proposer ensuite des solutions à  des «problèmes» qu'il a lui-même contribué à  créer dans le conscient ou l'inconscient collectif pour ensuite venir jouer le pompier pyromane! Rien de nouveau. Rien de surprenant. CÂ’est un trait de caractère inné au Front Populaire ivoirien.

LÂ’action politique doit se faire sur des valeurs, celles pour lesquelles nous croyons devoir nous engager sans jamais les renier. Si un chef de parti ne fixe pas ses grands principes, comment pourra-t-il tenir un langage de vérité ?

Nous savons par expérience que nous devons rester pragmatiques en fonction des réalités, mais cela ne doit jamais se faire au détriment de nos valeurs ! Un homme politique responsable doit guider la nation et se mettre au service de lÂ’intérêt général. Il doit être capable dÂ’expliquer comment et pourquoi il doit prendre telle ou telle décision, il doit être un bon pédagogue. Ces principes sont loin dÂ’être la tasse de thé du Front populaire Ivoirien (FPI).

Kolia


PS : La direction de KOACI rappelle qu'un "koacinaute" n'est pas un journaliste de la rédaction de KOACI mais un contributeur inscrit ayant la possibilité de poster sur le site en vue d'une diffusion et ce dans une dynamique de libre expression plurielle.
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 8 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 8 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 8 mois
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Koacinaute Côte d'Ivoire : La menace utopique dÂ’Affi NÂ’guessan contre la république
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Me khauney
@Kolia! Personnellement je souhaiterais que la menace d'Affi ne soit pas utopique mais reelle de sorte à  savoir ce qu'ils peuvent desormais au delà  de leurs gesticulations pueriles. La violence et les menaces de salons nous exaspèrent. Qu'ils descendent dans les rues, et avec plaisir ils seront acceuillis dans ces memes rues par d'autres personnes. C'est ainsi qu'ils degainent les premiers mais visent mal et quand la risposte interviennent ce sont les memes poltrons qui crie au genocide. A connait, à  demander
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
 pourtant @bouna il commencait a etre poli comme un petit scout . ah les blakoros et la liberté il connaisse que leurs droits mais pas leurs devoir c'est normal quand on est un simple villageois
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
les macaques, accordez vos violons la. hein? kautcha, le mal etre parle de ''violence utopique''. kautcha lui parle ''violence de la securite nationale''. de toute facon, je suis d'accord avec MeLeCon le chef macaque, que la menace soit virtuelle ou reelle, que je souhaiterais qu'elle soit. nulle n'a le monopole de la violence. mais cette fois, svp, n'appelez pas la communaute internationale. on regle ca entre nous.
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LE Gle
@Dramani. On suppose que dans ton entendement, «entre nous », veut dire les miliciens libériens et autres factions de lÂ’armée angolaise à  vos côtésÂ… Je pense que finalement, une bonne Â… finale sÂ’impose. Réellement entre nous, avec frontières fermées. Surtout du côté du GhanaÂ… En tout cas, bonne stratégie du pouvoir ! Montrer aux ivoiriens qui en doutaient encore, le visage hideux de la refondation. Et ça marche!
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jalbartc
Voilà  ce que j'ai retenu de ton article. PS : La direction de KOACI rappelle qu'un "koacinaute" n'est pas un journaliste de la rédaction de KOACI mais un contributeur inscrit ayant la possibilité de poster sur le site en vue d'une diffusion et ce dans une dynamique de libre expression plurielle.
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008