Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Koacinaute Côte d'Ivoire : Affaire Touré Ahmed Bouah: après le verdict judiciaire, place au verdict politique
 

Koacinaute Côte d'Ivoire : Affaire Touré Ahmed Bouah: après le verdict judiciaire, place au verdict politique

 
 
 
 4383 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 04 novembre 2013 - 00:10

Touré Ahmed Bouah (ph) -

Koacinaute le 3 novembre 2013 - La cour suprême vient d'accorder la liberté provisoire à  Monsieur Touré Ahmed Bouah. Force est de constater le traquenard politico-judiciaire qui continue d'hypothéquer cette décision de la cour suprême. La libération provisoire du patron de SOPHIA immobilier semble gêner pas mal de personnes impliquées de loin ou de près aux velléités de l'Etat de Côte d'Ivoire contre SOPHIA immobilier.

En effet, la procédure d'arrestation de Monsieur Touré, initiée sur demande du Général Soumaila Bakayoko n'a nullement été respectée conformément aux lois en vigueur en de telles circonstances. Incarcéré pendant plusieurs jours au camp de la gendarmerie d'Agban dans des conditions inhumaines puis transféré à  la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan (MACA) sur instruction monolithique du Chef d'Etat Major le Général Soumaila Bakayoko sans avis du procureur de la république, le patron de SOPHIA immobilier y passera plus de 18 mois sans procès.

Avec les éléments à  charge présentés aux juges, sa liberté provisoire a été décidée par la cour suprême en attendant le procès qui révélera enfin la vérité sur cette affaire qui fait couler beaucoup d'encres et de salives.

Cependant, nous apprenions qu'aussitôt relà¢ché, Monsieur Touré Ahmed Bouah est à  nouveau poursuivi pour blanchiment de capitaux et ce depuis quelques mois à  posteriori à  sa libération. Cette accusation portée à  son encontre émane de certaines classes politiques et militaires qui veulent le voir retourner en prison. Le désaveu du Général par la justice fait des émules au sein de la grande muette qui jure de revoir le patron de SOPHIA immobilier privé à  nouveau de sa liberté. En concomitance avec le ministère de l'intérieur, le ministère de la défense, l'Etat Major veut inexorablement brimer et porter le chapeau de cette affaire ubuesque et abracadantesque au seul fait de Monsieur Touré.

Il faut noter que cette affaire de projet de logements et de terrains nus des Ex Forces de Défense et de Sécurité (FDS) incrimine non seulement les barons de l'ancien pouvoir ( Refondation ) mais aussi la hiérarchie militaire et policière dont certaines sont les plus proches collaborateurs du Chef d'Etat Major actuel le Général Soumaila Bakayoko et le ministre de l'intérieur Hamed Bakayoko.

La justice s'affranchira-t-elle de la politique dans cette affaire?

Nous aspirons tous à  un pays de droit où les affaires juridiques restent du devoir judiciaire et celles politiques demeurent celui de l'exécutif.

Les ivoiriens, les partenaires du projet, les ex FDS veulent savoir la vérité sur cette affaire.

En conséquence, nous crayons donc pour la vie de Monsieur Touré Ahmed Bouah car les fossoyeurs à  col blanc intentent faire disparaître les pièces à  conviction.

Kolia


PS : La direction de KOACI rappelle qu'un "koacinaute" n'est pas un journaliste de la rédaction de KOACI mais un contributeur inscrit ayant la possibilité de poster sur le site en vue d'une diffusion et ce dans une dynamique de libre expression plurielle.
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008