Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : Deuxième inculpation pour Pascal Bodjona dans un climat social tendu
 

Togo : Deuxième inculpation pour Pascal Bodjona dans un climat social tendu

 
 
 
 10892 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 05 décembre 2013 - 14:34

Pascal Bodjona (ph) -

Lomé le 5 décembre 2013 © koaci.com –
DÂ’une audience à  une comparution dans la même journée, la justice a présenté deux visages contradictoires dans lÂ’affaire dite dÂ’ « escroquerie internationale ». Pendant ce temps, le climat social est en ébullition.

Dans la matinée du mercredi 04 décembre 2013, lÂ’audience de la Chambre dÂ’Accusation de la Cour dÂ’Appel de Lomé a donné lÂ’impression aux observateurs que le bon sens allait finalement prévaloir dans ce dossier. En moins dÂ’une heure et sans que Pascal Bodjona ait eu grand besoin de ses avocats, lÂ’audience a été close sur une note dÂ’optimisme. A la suite de lÂ’ancien ministre de lÂ’administration territoriale qui a souligné les raisons qui fondent sa demande dÂ’annulation de lÂ’acte lÂ’inculpant dans cette affaire, le Procureur Général a requis également lÂ’annulation. Le verdict est annoncé au vendredi 06 décembre.

Juste après leur sortie de cette audience, lÂ’ancien Directeur de cabinet du Président de la République et ses avocats se sont dirigés au tribunal. Pour une seconde fois en 48 heures, le juge Komi Somdina du 4ème cabinet dÂ’instruction attendait Pascal Bodjona. Pourtant, comme lÂ’a rappelé dans son arrêt du 20 juin 2012 dans un arrêt de la Cour suprême, sur la base de lÂ’article 422 du Code pénal, seule la Cour dÂ’Appel peut auditionner un ministre en fonction. Mais le même juge du 4ème cabinet qui avait inculpé et placé sous mandat de dépôt Pascal Bodjona dans cette affaire durant sept (07) mois, avant dÂ’ordonner sa mise en liberté provisoire, a signifié pour une seconde fois à  lÂ’ancien ministre, dans la même affaire, son inculpation pour complicité.

Le juge a aussi ordonné le placement sous contrôle judiciaire de Pascal Bodjona, avec interdiction de sortir de la ville de Lomé. Une décision qui a scandalisé les avocats. Pascal Bodjona a dÂ’ailleurs relevé appel de cette décision, séance tenante. Rappelons que lÂ’ancien ministre avait déposé dans cette même affaire en qualité de témoin sous la foi du serment dans cette affaire dont le principal inculpé est en fuite après plus dÂ’un an de détention. Bertin Agba nie les accusations portées contre lui par son partenaire Abass Al Youssef, de même que Loïk LeFloch-Prigent en liberté en France à  la faveur dÂ’une mise en liberté pour raison de santé.

Avec cette seconde inculpation dans une même affaire, les Togolais sont de plus en plus convaincus quÂ’il sÂ’agit dÂ’un règlement de compte déguisé en une affaire de justice. Comme le disait le Français Loïk LeFloch-Prigent, ils sont désormais nombreux à  croire que cÂ’est Faure Gnassingbé qui tire les ficelles dans cette nébuleuse affaire.

Pendant quÂ’on parle de cette affaire dÂ’ « escroquerie internationale, les élèves envahissent les rues à  Lomé pour la seconde journée consécutive. On déplore les premières échauffourées entre forces de sécurité et les manifestants qui réclament leur droit à  lÂ’éducation. Le secteur de la santé qui nÂ’est pas épargné par le mouvement dÂ’humeur en est à  son second jour de grève. Seul un service minimum est assuré par le personnel hospitalier qui revendique le paiement des allocations à  ceux qui émargent sur des budgets autonomes ainsi que des primes de risque pour lÂ’ensemble du personnel soignant.

Aghu
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 7 mois
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Togo : Deuxième inculpation pour Pascal Bodjona dans un climat social tendu
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Zéphir
Le Togo est malade de ses dirigeants !!Bodjona a servi le père avec zèle et a fait de la place au fils.Voilà  ce qu'on lui réserve pour le remercier !!!Il était dévoué et était prêt à  se sacrifier pour ce petit Faure !!Jusqu'à  preuve de contraire il n'a pas encore trahi !!On le soupçonne dÂ’avoir des ambitions présidentielles !!C'est bien normal non?Est ce un péché?
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008