Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Koacinaute Côte d'Ivoire : Toujours en attente du match retour, les réfugiés désappointés veulent rentrer
 

Koacinaute Côte d'Ivoire : Toujours en attente du match retour, les réfugiés désappointés veulent rentrer

 
 
 
 3516 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 13 décembre 2013 - 00:41

Koacinaute le 12 décembre 2013 - Aux heures chaudes de la crise postéléctorale, plusieurs ivoiriens proches du Front Populaire Ivoirien (FPI) se sont exilés dans les pays voisins de la Côte d'Ivoire pour fuir les représailles non seulement des populations victimes des atrocités des miliciens, mercenaires et des éléments incontrôlés des Ex Forces de Défense et Sécurité (FDS) de l'ancien régime mais aussi des éléments des nouvelles Forces Républicaines de Côte d'Ivoire accompagnés de combattants supplétifs. Ces ivoiriens pourchassés par d'autres ivoiriens est l'une des résultantes néfastes de la crise postéléctorale qu'a connue notre pays.

En effet, après la prise effective du pouvoir d'Etat par SEM Alassane Ouattara, une Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR) a été mise en place pour réconcilier les ivoiriens. Une organisation sécuritaire renforcée fut déployée sur toute l'étendue du territoire pour rassurer les populations et veiller à  toute tentative de déstabilisation des institutions de la république. L'accalmie revenue, le président de la république a lancé un appel solennel à  toutes les filles et fils de la Côte d'Ivoire partis en exil pour des problèmes sécuritaires de regagner le pays enfin d'y participer à  la construction de la nation en leur garantissant une sécurité pérenne, une des valeurs républicaines du droit garanti par l'Etat.

Désemparé, ayant perdu tout repère, les leaders et cadres du FPI ont adopté la politique de l'autruche tout en tenant en haleine non seulement les exilés mais aussi les militants et sympathisants du parti d'un retour imminent aux affaires de gré ou de force. Alors quelques soubresauts de subversion ont été constatés ça et là  pour donner espoir aux exilés qui n'attendaient que le renversement du pouvoir d'Abidjan pour ainsi faire un retour triomphal dans leur pays. Après plus de deux ans d'attente, de rêve et d'espoir, l'horizon semble obscur, et le retour triomphal incertain pour les exilés.

En dépit des réalités de la sécurité et l'exécution du programme du gouvernement sur toute l'étendue du territoire national, des personnes mal intentionnées font toujours croire aux exilés que le retour en Côte d'Ivoire est un suicide car ils seront pourchassés par un pseudo escadron de la mort, monté de toute pièce dans leur imagination. Alors que des gens brandissent le chiffon rouge dÂ’une insécurité pour le moins imaginaire dans le but de dissuader leurs concitoyens, pour certains leurs anciens camarades de lutte, de retrouver la mère patrie, eux-mêmes se baladent à  leur guise, à  longueur de journée dans les rues dÂ’Abidjan et dans les villes de lÂ’intérieur du pays.

La surenchère de la duplicité ayant été découverte, les réfugiés désappointés veulent retourner dans leur pays pour prendre la plénitude de leur droit et devoir dans la reconstruction de la nation au grand dam des jusqu'au-boutistes.

La Côte d'Ivoire est au travail !

Kolia

PS : La direction de KOACI rappelle qu'un "koacinaute" n'est pas un journaliste de la rédaction de KOACI mais un contributeur inscrit ayant la possibilité de poster sur le site en vue d'une diffusion et ce dans une dynamique de libre expression plurielle.
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Démission de Komlan Mally, lucidité ou nécessité?
 
 
Démission de Komlan Mally, lucidité ou nécessité?
Politique
 
Elections locales, la cenap accusée
 
 
 Elections locales,  la cenap accusée
30 novembre pour qui?
Politique
30 novembre pour qui?
Côte d'Ivoire il y a 5 ans
 
La confiance n'exclut pas le contrôle...
Politique
La confiance n'exclut pas le contrôle...
Gabon il y a 5 ans
 
Bédié, 75 ans, candidat idéal du PDCI ?
Politique
Bédié, 75 ans, candidat idéal du PDCI ?
Côte d'Ivoire il y a 5 ans
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Koacinaute Côte d'Ivoire : Toujours en attente du match retour, les réfugiés désappointés veulent rentrer
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Refugié cÂ’est pas un métier , des tas de gens rentre, le pays est au travail celui qui veut faire de refugiya politique cÂ’est son droit, moi jÂ’invite toutes les personne intoxiquée a prendre contact avec des proche au pays pour se faire une idée, même dans un camps on peut téléphoner. Après cÂ’est comme pour les militaires celui qui veut pas rentrer cÂ’est son droit chacun est libre ce qui est certain meme les pays dÂ’accueil et les ong auront une limite . Bonne chance a tous. A jÂ’oubliais au refugiés ceux qui vous ont promis la lune nÂ’oubliez pas de les remercier comme il se doit ou de leur demander des comptes
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
La guerre des trois(Konan ,Koudou, Ouattara) pardon de TROIE n'aura pas lieu...
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre