Guinée Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Guinée : Bagarres et insultes à  lÂ’hémicycle
 

Guinée : Bagarres et insultes à  lÂ’hémicycle

 
 
 
 8911 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 16 janvier 2014 - 00:11

Kory Koundiano ce mercredi à  Conakry (ph IB) -

- Conakry le 15 janvier 2014 © koaci.com –

Alors qu'est toujours attendu le nom du nouveau premier ministre, des suspensions, insultes et bagarres ont rythmé la deuxième journée de la rentrée parlementaire ce mercredi dans la salle de lÂ’hémicycle du palais du peuple situé dans la commune de Kaloum.

Une journée au cours de laquelle, les 112 députés présents dans la salle étaient non seulement appelés à  mettre en place les différents groupes parlementaires mais aussi et surtout à  lÂ’élection des quatre vices présidents de bureau exécutif, des secrétaires, des questeurs et autres membres des différentes commissions de lÂ’Assemblée Nationale.

Ainsi après plusieurs de suspension faute de consensus sur lÂ’ordre du jour, les députés se sont finalement attendus de la mise en place de trois groupes parlementaires à  savoir : Le groupe de la majorité présidentielle dirigé par Hadja Nantein Chérif Konaté tête de liste du parti au pouvoir le RPG-Arc-en-ciel. Ce groupe compte 59 députés. Le deuxième groupe constitué est celui du groupe libéral et démocrate dirigé par Mamadou Cellou Dalein Diallo, principale opposant du régime dÂ’Alpha Condé. Ce groupe compte 37 députés, tous issus du parti de lÂ’ancien premier ministre, Cellou Dalein Diallo. Enfin le troisième groupe parlementaire nÂ’est autre que lÂ’Alliance Républicaine dont le chef de file est Sidya Touré président de lÂ’UFR. Il compte 12 députés.

A préciser sept députés sur les 113 nÂ’ont pour le moment rejoint aucun des groupes parlementaires. Parmi ces députés figurent lÂ’ancien premier ministre de la transition, Jean Marie Doré, Kassory Fofana de GPT, et autres Djalikatou Diallo ex-numéro deux du parti de lÂ’espoir pour le développement national(PEDN) de Lansana Kouyaté.

Après la mise en place de ces différents groupes parlementaires, les députés devaient élire les quatre vice-présidents, les secrétaires et autres questeurs. Une opération que les députés nÂ’ont pu faire fautes de consensus entre la majorité parlementaire, lÂ’opposition et les manÂœuvres de Jean Marie Doré autour du poste du troisième vice-président. Des manÂœuvres qui ont irrité, les jeunes députés de lÂ’Union des Forces Démocratiques de Guinée, Ousmane Gaoual Diallo et Mariama ‘’TataÂ’Â’ Diallo qui ont aussitôt voulu en venir aux mains avec le doyen Doré.

Une scène de dispute qui sÂ’est terminée par des cris et des injures qui venaient de tous les sens et le départ de la salle des deux groupes parlementaires de lÂ’opposition (UFDG et UFR NDLR).

Une interruption qui a poussé le président de lÂ’Assemblée Kory Koundiano visiblement impuissant après une heure de suspendre les travaux du jour pour demain jeudi à  10H, heure de Conakry.

Ibrahima Bah
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après les résultats de l’analyse de l’intoxication à Abatta, faut-il interdire la fabrication du Koutoukou dans le pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: En remerciant des acteurs qui ont pris part à élaboration de la nouvel...
 
1769
Non
48%  
 
1920
Oui
52%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008