Centrafrique Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Centrafrique : Les anti-balaka dénoncent lÂ’ingratitude des autorités et réclament un désarmement sous conditions
 

Centrafrique : Les anti-balaka dénoncent lÂ’ingratitude des autorités et réclament un désarmement sous conditions

 
 
 
 4949 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 10 février 2014 - 12:33

Des miliciens anti-balaka à  Bangui(ph) -

RCA - le 10 février 2014 © koaci.com – Les milices chrétiennes anti-balaka, responsables des violences dirigées contre les musulmans, qui accusent le nouveau pouvoir en place d'"ingratitude" se disent néanmoins prêtes au désarmement contre des mesures dÂ’accompagnement.

Le coordonnateur politique des anti-balaka et ancien ministre de François Bozizé, Patrice Edouard Ngaïssona, dénonce ce quÂ’il qualifie d'"ingratitude" de la part du nouveau pouvoir en place : "Il faut une reconnaissance de ce qu'ont fait les anti-balaka qui ont libéré le peuple centrafricain"

Pour Patrice Edouard Ngaïssona, ce sont les milices anti-balaka, hostiles aux ex-rebelles séléka majoritairement musulmans, qui ont renversé le régime du président Bozizé en mars 2013, qui ont débarrassé le pays de leur présence après leur avènement en juillet 2013. Un revirement de situation qui a cependant engendré des représailles contre les musulmans.

Patrice Edouard Ngaïssona,aussi président de la Fédération centrafricaine de football défends, les anti-balaka accusés par le nouveau pouvoir dÂ’être à  la base des pillages et exactions notamment envers les civils musulmans. "Ce qu'on voit dans les quartiers, ce sont des règlements de comptes. Les anti-balaka ne sont pas des assassins, ni des pillards. Il faut combattre ces voyous. Il faudrait associer les vrais anti-balaka pour combattre ces faux anti-balaka!" soutient Patrice Edouard Ngaïssona

Cependant, le coordonnateur politique des anti-balaka affirme que ses hommes, quÂ’ils estiment à  environ 70.00, sont prêts à  désarmer à  condition de la mise en place d'un programme de Démobilisation-Désarmement-Réinsertion (DDR) "pour tous".

Les ex-rebelles de la Séléka ont été cantonnés après la chute de leur chef, les anti-balaka n'ont bénéficié d'aucune mesure et "n'ont pas été écoutés" "Il faut les cantonner, leur trouver un projet, pour eux et pour les anciens des Forces armées centrafricaines (FACA) qui se sont mélangés à  eux" a t-il ajouté

La situation sécuritaire à  Bangui qui se dégrade jour après jour malgré la présence de forces Africaines (Misca) et françaises (Sangaris). Le week-end au moins onze personnes ont été tuées à  Bangui dont Jean-Emmanuel Ndjaroua, un membre du Parlement provisoire centrafricain (CNT)

Nanita
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 8 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 8 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 8 mois
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Centrafrique : Les anti-balaka dénoncent lÂ’ingratitude des autorités et réclament un désarmement sous conditions
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Barka
Des miliciens chrétiens avec ces allumettes partout et on ne dit pas des animistes. Vaiment musulmans et chrétiens africains sont de bons comédiens.
 
 il y a 5 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008