Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : 16 candidatures retenues pour la présidentielle dont celle de Djibril Bassolé, ex chef de la diplomatie de Compaoré
 

Burkina Faso : 16 candidatures retenues pour la présidentielle dont celle de Djibril Bassolé, ex chef de la diplomatie de Compaoré

 
 
 
 26450 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 29 août 2015 - 15:15

Bassolé et Compaoré (archive)

© koaci.com – Samedi 29 août 2015 – Seize candidatures (ont été retenues pour l’élection présidentielle du 11 octobre prochain, contre vingt-deux dossiers réceptionnées. Figure sur cette liste provisoire, publiée samedi par le conseil constitutionnel, le dernier ministre des Affaires étrangères de Blaise Compaoré, dont la candidature avait suscité de vives protestations.

Le conseil constitutionnel a publié ce samedi à  Ouagadougou une liste provisoire de 16 personnes autorisées à  prendre part à  l’élection présidentielle.

Présenté comme l’un des favoris, la candidature de Djibrill Bassolé, l’ex-chef de la diplomatie du président déchu a été validée malgré un nouveau code militaire voté par le parlement intérimaire qui oblige les militaires à  quitter l’armée avant de s’engager en politique.

Général de gendarmerie, M. Bassolé bénéficiait d’une mise en disponibilité obtenue quelques mois avant le vote de cette loi.

En outre, sa candidature était contestée car figurant parmi dernier gouvernement de Blaise Compaoré, dont tous les membres ont été mis en accusation par le Conseil national de la transition pour "coups et blessures volontaires, assassinats et complicités de coup et blessures et d’assassinats".

Les candidatures de Eddie Komboigo et Gilbert Noel Ouédraogo, respectivement candidats du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti présidentiel) et de l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération - Rassemblement Démocratique Africain (ADF/RDA), ont été invalidées par le Conseil constitutionnel.

Selon le conseil constitutionnel l’invalidation de leur candidature découle du fait qu’ils sont déjà  exclus des législatives, suite à  recours qui a entrainé l’invalidation de 40 autres proches de Compaoré.

Quatre autres candidatures ont été invalidées pour non-paiement de la caution de 25 millions F CFA. Il s’agit de celles des candidats Arouna Dicko, Roland Tondé, Gyslain Ki et Korotimi Rachya Joséphine Maria Gorretti ZON.

Un droit de réclamation reste ouvert jusqu’au 6 septembre avant la publication de la liste officielle, précise le conseil constitutionnel.

Koaci.com vous propose ci-dessous la liste provisoire publiée par le Conseil Constitutionnel :
1. Monsieur Ram OUEDRAOGO
2. Monsieur Ablassé OUEDRAOGO
3. Monsieur Zéphirin DIABRE
4. Monsieur Victorien Barnabé Wendkouni TOUGOUMA
5. Monsieur Tahirou BARRYMonsieur Rock Christian Marc KABORE
6. Monsieur Jean Baptiste NATAMA
7. Madame Saran SEREME/SERE
8. Madame Françoise TOE
9. Monsieur Yacouba OUEDRAOGO
10. Monsieur Issaka ZAMPALIGRE
11. Monsieur Djibril Yipéné BASSOLE
12. Monsieur Adama KANAZOE
13. Monsieur Bénéwendé Stanislas SANKARA
14. Monsieur Boukaré OUEDRAOGO
15. Monsieur Roland TONDE
16. Monsieur Maurice Denis Salvador YAMEOGO

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue de la présidentielle de 2020 sont elles compréhensibles?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Meeting conjoint FPI-PDCI, peuvent-t-ils vraiment s'entendre en vue de...
 
2462
Oui
65%  
 
1122
Non
30%  
 
183
Sans Avis
5%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008