Sénégal Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Blocage des travaux de l'Aéroport International Blaise Diagne, vers une résiliation des contrats
 

Sénégal : Blocage des travaux de l'Aéroport International Blaise Diagne, vers une résiliation des contrats

 
 
 
 27924 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 31 août 2015 - 11:37

L’Aéroport AIBD (Ph)

© koaci.com – Lundi 31 Août 2015 - Le Directeur de l’aéroport International Blaise Diagne de Diamniadio, Abdoulaye Mbodj à  déclaré qu’il lui est impossible de dire aux Sénégalais quand est-ce que l’aéroport Blaise Diagne sera achevé par la société Saudi Ben Laden qui réclame 63 milliards plus pour l’achèvement de ce joyaux unique en Afrique de l’Ouest. « Nous ne pouvons pas nous prononcer sur notre date de fin » a-t-il martelé avant de confier que les réclamations financières « ne sont pas justifiables » et par conséquent «rejetables».

Inviter à  l’émission Le Grand Jury, le Dg de l’AIBD a appelé la société Saoudienne à  la raison. « Elle gagnerait à  finir ce travail dans les meilleurs délais ». Tout de même, le directeur signifie que le taux d’achèvement de l’édifice est à  85%. Espérant que les négociations aboutiront, Abdoulaye Mbodj estime que le Sénégal s’est suffisamment préparé à  toutes les éventualités, notamment à  celle de la rupture des contrats. « Si l’arbitrage n’aboutit pas, ils peuvent aller en justice » a t’il dit

Et Abdoulaye Mbodj d’ajouter, « Nous sommes prêts à  aller à  la résiliation des contrats ». Le cas échéant, le directeur trouve que les entreprises Sénégalaises sont assez outillées pour achever le travail. « Les entreprises Sénégalaises sont en mesure de continuer. Saudi Ben Laden utilise beaucoup de sous-traitants Sénégalais. Beaucoup d’entreprises Sénégalaises sont donc outillées pour cela »

Du coté des Saoudiens, la poursuite des travaux de la construction de l'aéroport international Blaise Diagne (Aibd) est une priorité. Les principaux investisseurs qui manifestement souhaitent arrondir les angles avec l'Etat du Sénégal après avoir menacé de se retirer du projet ont en entamé.

D’ailleurs le big boss de Ben Ladin group, Cheikh Sad était en visite à  Dakar la semaine passée. Il a rencontre les autorités sénégalaises "aux fins de négociations".

KOACI
 
 
  Par Koaci