Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Des faussaires  «hors pairs» épinglés par la police
 

Burkina Faso : Des faussaires «hors pairs» épinglés par la police

 
 
 
 14335 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 04 septembre 2015 - 10:47

Les présumés faussaires ont été présentés à  la presse avant d'être conduits devants le procureur (Ph)

© Koaci.com – Vendredi 04 Septembre 2015- Le service régional de la Police judiciaire de Ouagadougou a arrêté un réseau deux faussaires hors pairs, spécialisés dans le faux et usage de faux en écriture publique, en contrefaçon et utilisation des sceaux de l’Etat, et, en escroquerie.

La délivrance de faux diplômes et attestations, de visas, de notes de service, de certificats de nationalité, d’extraits de mariage, d’actes de naissance et d’ordres de mission. Ce sont entre autres activités illégales auxquelles s’adonnaient Eric Pegdéwendé Sawadogo, informaticien (26 ans) et Zoulgarmaini Sana, gérant d’une imprimerie (29 ans).

Ils ont été arrêtés par les éléments du service régional de la Police judiciaire de Ouagadougou.

Selon le chef de service régional de la Police judiciaire de Ouagadougou, le commissaire de police Bonswendé Sankara, tout est parti d’une plainte déposée par un certain Issa Ouédraogo.

Ce dernier, commerçant de son état a, lors d’une causerie, évoqué son ambition d’aller aux Etats-Unis d’Amérique. Illico presto, Eric Sawadogo, la puce à  l’oreille, proposa d’obtenir un visa à  l’aventurier qui ne trouva aucun problème.

Et pour entrer en possession de ce sésame, il a fallu composer un dossier de faux documents dont une carte de travail signée du nom du directeur régional du Centre et comportant le cachet de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), une attestation de capacité financière de United Bank for Africa Burkina, une attestation de travail signée du DG/ANPE, un certificat de cessation de service pour jouissance de congé de 30 jours au Maroc et aux USA signé du DG/ANPE et un bulletin de paie présentant le sieur Issa Ouédraogo comme un conseiller en emploi avec un salaire de 449 113 francs CFA.

En plus de lui avoir délivré des documents de réservation d’hôtel, un diplôme de l’Institut supérieur de technologie, un extrait d’acte de mariage signé au nom de la mairie de Kombissiri, Issa Ouédraogo détenait d’autres documents.

Selon le Commissaire de police, Bonswindé Sankara, Chef du SRPJ/O, tous ces documents, qui ne sont que des faux, visaient à  faire de Issa Ouédraogo un employé de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE).

Ce long processus d’escroquerie a permis à  Eric Sawadogo de soutirer à  son ‘’client’’ la somme totale de 2 millions 700 mille francs CFA et de lui offrir un voyage sur le Maroc.

Le conférencier a ajouté que des perquisitions ont été faites dans les domiciles des deux présumés faussaires. Elles ont permis de saisir un lot de faux matériels composé de 22 faux diplômes et attestations dont cinq étrangers, 21 cachets ronds sans supports, 16 cachets rectangulaires sans support, 15 demandes de visa, cinq supports vierges de diplômes, 12 maquettes, 2 faux extraits de mariage et 2 faux actes de naissance, deux passeports ordinaires et un passeport de service, deux faux certificats de visite, 3 ordinateurs portables avec deux logiciels COREL-DRAW et ILLUSTRATOR, une machine de reproduction de tout cachet, et divers autres faux documents.

Ces faussaires seront traduits devant le procureur du Faso pour répondre des faits de faux et usage de faux en écriture publique, contrefaçon, utilisation des sceaux de l’Etat et escroquerie.

Boa, Ouagadougou

- Joindre la rédaction burkinabe de koaci.com à  Ouagadougou au (+226) 70 29 68 19 ou burkina@koaci.com - 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue de la présidentielle de 2020 sont elles compréhensibles?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Meeting conjoint FPI-PDCI, peuvent-t-ils vraiment s'entendre en vue de...
 
2462
Oui
65%  
 
1122
Non
30%  
 
183
Sans Avis
5%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008