Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso: Manifestation à  Ouagadougou pour exiger la reprise des concours concernés par les fraudes
 

Burkina Faso: Manifestation à  Ouagadougou pour exiger la reprise des concours concernés par les fraudes

 
 
 
 15663 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 08 septembre 2015 - 13:04


© Koaci.com – Mardi 08 Septembre 2015- Plusieurs centaines de candidats aux concours session 2015 de la fonction publique ont manifesté mardi à  Ouagadougou pour exiger la reprise des concours concernés par des cas de fraudes.

Des centaines de jeunes ont manifesté devant le siège du ministère de la Fonction publique du travail et de la sécurité sociale pour exiger l’annulation et la reprise des concours directs entachés par des cas de fraude.

Selon le ministre en charge de la fonction publique Augustin Loada, 12 acteurs de cas de fraude au cours de l’administration des épreuves des concours dont un responsable du cabinet chargé de la conception des sujets, ont été mis aux arrêts.

Les concours concernés par des cas de fraude sont ceux de la Douane, la Santé, des Régies financières et des conseillers des affaires économiques, a-t-il indiqué.

Dans un communiqué publié l’Organisation démocratique de la jeunesse du Burkina Faso (ODJ) rappelle que l’administration des concours de la fonction publique au Burkina Faso ‘’est émaillée chaque année’’ par des fraudes.

«Depuis cinq ans, le cabinet et les gouvernements de Blaise (Compaoré) puis celui de la Transition ont contribué à  tuer notre Administration. Pour réparer cela, même s’il faut utiliser toutes les ressources du Burkina, il faut le faire», a justifié le secrétaire exécutif du Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) Sagado Nakanabo, appelant à  la reprise des concours concernés.

«Nous nous engageons à  utiliser toutes les forces y compris la voie judiciaire pour éviter que l’impropre devienne la réalité du Burkina Faso», a-t-il dit.

Le gouvernement de la transition a rejeté la reprise de ces concours arguant le manque de ressources financières et de temps pour une nouvelle administration.

Une cinquantaine de personnes dont le directeur de la Télévision nationale du Burkina (TNB) ont également été arrêtées par la Police dans le cadre de la fraude aux concours directs de la Fonction publique, session 2015.

Le gouvernement du Burkina Faso, dans le cadre de sa lutte contre la fraude, a suspendu les salaires de plus de 1.200 fonctionnaires "inconnus" ou "en situation irrégulière".

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci