Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire:  Université Alassane Ouattara, le président prévient: «l'Employabilité ne saurait être à  elle-même sa propre fin»
 

Côte d'Ivoire: Université Alassane Ouattara, le président prévient: «l'Employabilité ne saurait être à  elle-même sa propre fin»

 
 
 
 16407 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 11 septembre 2015 - 10:39

Le colloque (ph) 


© Koaci.com – Vendredi 11 Septembre 2015-Un Colloque international sur "employabilité et émergence", placé sous la présidence du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique se tient depuis hier à  l'Université Alassane Ouattara et prend fin aujourd'hui.

L'objectif général de ce colloque est d'établir un diagnostic de l'employabilité des diplômés de l'Enseignement supérieur et d'en situer les enjeux pour les générations présentes et futures.

Il a pour cibles tous les acteurs de l'emploi et de la formation professionnelle (AGEFOP, AGEPE, CEPICI, PPRC, Association Ivoirienne des responsables de RH, Patronat ivoirien, CCI, etc.), les enseignants-chercheurs et les chercheurs, les étudiants et toute personne intéressée par la problématique de l'employabilité des jeunes diplômés.

Cette rencontre internationale se tient en ce moment même au Campus2-Amphithéà¢tre C de l'Université de Bouaké et est marquée par deux (02) conférences en plénière et cinq (05) Ateliers de Réflexion pour l'Action (ARPA).

Les thèmes retenus sont "employabilité des diplômés des Universités ; - Analyse du choix des études, des échecs, des abandons ; - Adéquation entre contenu des programmes de formation et débouchés ; - Niveaux de qualification, évolution et progressive de carrière ; - Rôle, mise en œuvre, contenu et efficacité de l'entrepreneuriat ; - Relation Université/Monde socioéconomique/Etat; - Marché du travail et besoins des entreprises ; - Systèmes d'innovation et nouveaux métiers.

A l'ouverture de ce colloque international d'une durée de 48 heures, le président de l'Université Alassane Ouattara de Bouaké, le professeur Lazare Poamé a déclaré que dans le contexte qui est le nôtre, "l'Employabilité ne saurait être à  elle-même sa propre fin."

Selon lui, elle doit conduire à  l'Émergence dont les Universités constituent l'un des moteurs et le Gouvernement, l'un des "pro-moteurs".

Lazare Poamé reconnaît néanmoins que la problématique de l'Employabilité n'est guère nouvelle dans le contexte ivoirien et particulièrement celui de l'Enseignement supérieur.

C'est pourquoi, il salue sa mise au jour discursivement en 2012 à  la faveur du départ nouveau initié par l'ancien Ministre de l'Enseignement supérieur, Cissé Ibrahima et félicite l'actuel ministre, Gnamien Konan pour sa mise à  jour à  travers plusieurs ateliers.

"Elle a été pour ainsi dire lumineusement inscrite dans la nomenclature des fonctions administratives et dans le contrat de performance de l'Enseignement supérieur en devenant l'un des critères d'évaluation des Universités," a précisé le président de l'Université Alassane Ouattara.

Le professeur est convaincu que le Gouvernement ivoirien et les acteurs du système d'Enseignement supérieur accordent de l'importance à  l'Employabilité des diplômés et par ricochet, au processus de Bologne, connu sous le nom de LMD.

Paraphrasant le philosophe américain Charles Sanders Peirce qui a écrit que "l'Université ne devait pas être un lieu où sont délivrés des résultats, mais un lieu où l'on éclaire, où l'on apprend à  penser de façon autonome", il estime que cette pensée de Peirce restitue à  l'Université son essence et doit être perçue comme l'expression de la crainte légitime de voir ce qui fonde et féconde l'Enseignement supérieur se diluer dans l'homo economicus.

Comme le problème majeur de l'Employabilité est la superficialité avec laquelle est abordée la question de l'insertion professionnelle des diplômés de l'Université, pour lui bien souvent, la logique de l'embauche prend le pas sur celle des compétences scientifiques.

"Or le concept d'Employabilité, qui fait l'objet de ce colloque, présuppose, dans l'espace universitaire, la transformation des savoirs, des savoir-être et des savoir-faire en compétences acquises," a-t-il soutenu.

Au regard de l'effervescence créée autour de l'Employabilité, l'on serait tenté selon Lazare Poamé d'interpréter le processus de Bologne en ces termes : "Du boulot pour tous au sortir des Universités"

"Sans vouloir sombrer dans un pessimisme adornien, nous devons admettre qu'il s'agit là  d'une utopie, à  ne pas confondre avec une chimère, qui revitalise le phalanstère de Saint-Simon qui rêvait de voir toute la France se transformer en une grande Manufacture où tout le monde devait trouver du travail," prévient le professeur.

Mais comment y parvenir en Côte d'Ivoire? Quelles stratégies peut-on ou doit-on mettre en place pour garantir les conditions de l'Employabilité des jeunes diplômés de l'Université ? C'est tout le sens de ce Colloque.

Selon le president, pour l'heure, l'on peut avancer l'idée d'une révolution dans le mode de transmission des connaissances par l'utilisation optimale des TIC, de la méthode érotématique (en ruinant définitivement la méthode acroamatique ou dogmatique).

"Il s'agit également de la généralisation de la sensibilisation à  l'entrepreneuriat, du développement d'une stratégie d'appropriation du substrat axiologique de la docimologie pour une meilleure évaluation des étudiants et des enseignants, mais surtout de la promotion d'une construction des offres de formation, non plus dans l'insularité des laboratoires des Universités, mais avec les entreprises, garantes des exigences du marché de l'emploi," a expliqué Lazare Poamé.

Il est enfin convaincu que cela permettra à  la Côte d'Ivoire d'aller à  l'Émergence, promue par le Président de la République, Alassane Ouattara, avec un capital humain pluridisciplinaire et compétitif, capable de relever les défis de la massification et de la mondialisation techno-économique.

Plusieurs conférenciers venus des quatre coins du monde (du Canada, d'Haïti, de la France, du Sénégal et de Madagascar) prennennt part à  ce Colloque pour apporter leur expertise sur le point névralgique du système L.M.D.

Wassimagnon, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008