Burundi Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burundi: Blaise Célestin Ndihokubwayo arrêté puis remis aux services secrets
 

Burundi: Blaise Célestin Ndihokubwayo arrêté puis remis aux services secrets

 
 
 
 5249 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 07 novembre 2015 - 16:29

© Koaci.com – Samedi 07 Novembre 2015-Un journaliste burundais a été arrêté vendredi par l'armée à  une vingtaine de kilomètres de Bujumbura avant d'être remis au Service national de renseignement (SNR) qui le détient depuis, a appris koaci.com de sources sécuritaires. 


Le journaliste arrêté se trouvait dans la province de Bujumbura rural, où des affrontements ont opposé pour la première fois depuis le début de la crise actuelle les forces de l'ordre à  une rébellion naissante, il y a une semaine.

Blaise Célestin Ndihokubwayo, journaliste de radio Isanganiro, a été arrêté vers 12h30 par des soldats dans la commune de Mugongomanga dans la province de Bujumbura , alors qu'il revenait d'un reportage de plusieurs jours à  l'intérieur du pays.

à‚gé d'une trentaine d'années, ce journaliste a ensuite été remis à  la police avant d'être transféré au SNR, la police présidentielle du Burundi, selon le site d'information de radio Isanganiro.

Mais le directeur de radio Isanganiro a rappelé que ses "journalistes continuent de travailler pour le site web, en toute légalité".

Radio Isanganiro est une des principales stations privées indépendantes du Burundi. Accusées d'avoir soutenu la contestation au 3e mandat du président Pierre Nkurunziza, elles ont été toutes détruites par les forces loyalistes le 13 mai lors d'une tentative ratée de coup d'état militaire au Burundi.


KOACI


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008