Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mondial 2018: 20 prétendants africains pour 5 places, Michel Dussuyer satisfait de la prestation de ses joueurs face au Liberia
 

Mondial 2018: 20 prétendants africains pour 5 places, Michel Dussuyer satisfait de la prestation de ses joueurs face au Liberia

 
 
 
 6613 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 18 novembre 2015 - 10:41

Gervinho capitaine des éléphants

© koaci.com – Mercredi 18 novembre 2015 - L’on connait depuis mardi les vingt pays africains qualifiés pour le dernier tour des éliminatoires de la coupe du monde de 2018 en Russie.

Il s’agit de la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud, l’Algérie, du Burkina Faso, du Cameroun, du Cap-Vert, du Congo,  l’Egypte, du Gabon, du Ghana, la Guinée, la Libye, du Mali, du Maroc, du Nigeria, l’Ouganda, la RD Congo, du Sénégal, la Tunisie et de la Zambie.

Ces différentes équipes seront classées en cinq groupes de quatre à  l’issue d’un tirage au sort pour les matchs en allers-retours. Chaque premier de chaque poule se qualifiera directement pour le rendez-vous de Moscou dans trois ans.

Par ailleurs, Michel Dussuyer le sélection de la Côte d’Ivoire s’est réjoui de la victoire de ses poulains face au Libéria 3-0 mardi à  Abidjan.

« L’objectif était la qualification .Mais je pense que nous avons ajouté la manière en gagnant nos deux matches sans encaisser de but. C’est une belle victoire dans l’ensemble avec une génération de jeunes joueurs. Nous avons eu beaucoup de blessés avant le match, notamment dans le secteur offensif mais les garçons ont montré qu’on pouvait compter sur eux et qu’ils sont capables de répondre présent quand on les sollicite. Le prochain objectif est de se concentrer sur le Chan 2016 pour lequel nous sommes qualifiés » a déclaré le successeur de, Hervé Renard.

Quant au sélectionneur Libérien James Debbah il a reconnu que son équipe a commis une erreur en optant pour une tactique visant à  empêcher les champions d’Afrique à  dérouler leur jeu à  travers ses individualités.

«Nous avions voulu attaquer individuellement les Ivoiriens pour les empêcher de dérouler leur jeu. Je pense que c’est de là  qu’est venue notre erreur. Parce qu’en face, il y avait plusieurs individualités et quand vous avez un joueur comme Gervinho qui est très rapide et qui sait dribbler, c’est compliqué», a expliqué l’ancien joueur du PSG et de l’As Monaco.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008