Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Mbalmayo, un présumé homosexuel placé sous mandat de dépôt
 

Cameroun: Mbalmayo, un présumé homosexuel placé sous mandat de dépôt

 
 
 
 7163 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 28 novembre 2015 - 07:14

Ville de Mbalmayo (Ph KOACI)

© Koaci.com- Samedi 28 Novembre 2015- Un jeune homme, soupçonner de pratiquer l’homosexualité, a été placé sous mandat de dépôt cette semaine, à  la prison de Mbalmayo, apprend KOACI ce vendredi, de témoignages concordants.

Un jeune homme dénommé Amougou, dont l’à¢ge varie entre 25 et 30 ans, trainé de force au commissariat par un taximan, après une tentative de séduction ratée, a été conduit devant le procureur, puis placé sous mandat de dépôt à  la prison de Mbalmayo, localité située dans le département du Nyong-et-So, à  une cinquantaine de km de Yaoundé, rapporte Elong.

Un autre témoin de la scène, Abena Ahanda, rapporte que, les agents de la police ont indiqué avoir découvert chez le présumé homosexuel, des soutiens gorges, des perruques, des robes de femmes, et des lubrifiants qu’il utilise pour « sodomiser les jeunes garçons ».

Selon d’autres témoignages, le présumé homosexuel, opère comme un travesti. «Il travaille en soirée. Dès la nuit tombée, il s’habille en femme. Il s’attaque aux hommes principalement les jeunes, il change sa voix et se fait passer pour une femme », ajoutent au cours de l’échange deux autres témoins qui ont refusé d’être cités.

L’homosexualité reste un délit puni par le Code pénal camerounais en son article 347 bis, « est puni d’un emprisonnement de six (6) mois à  cinq (5) ans et d’une amende de vingt (20) mille à  deux cents (200 000) mille Francs CFA, toute personne qui a des rapports sexuels avec une personne de son sexe ».

En janvier 2014, Issa Tchiroma Bakary, le ministre camerounais de la Communication et porte-parole du gouvernement, déclarait qu’il « n’existe aucun acharnement contre les homosexuels au Cameroun ».

Pourtant, certains témoignages reçus par KOACI, font savoir que de nombreux présumés homosexuels, sont conduits en prison, sur simple dénonciation.

Armand Ougock, Yaoundé

KOACI.COM est à  Yaoundé ! Une info? Appelez la rédaction camerounaise de koaci.com au + 237 691 15 42 77 – ou cameroun@koaci.com

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Accès à Internet, en proposant des "pass reseaux sociaux" les opérateurs téléphoniques jouent ils le jeu du système américain au detriment de l'économie africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des...
 
2432
Oui
67%  
 
1069
Non
29%  
 
153
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008