Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Tombi A Roko Sidiki le président de la Fécafoot, poursuivi devant le tribunal pour « usurpation de titre »
 

Cameroun : Tombi A Roko Sidiki le président de la Fécafoot, poursuivi devant le tribunal pour « usurpation de titre »

 
 
 
 6889 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 17 décembre 2015 - 08:44

Tombi A Roko Sidiki

© Koaci.com- Jeudi 17 décembre 2015- Le nouveau président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) est attendu sous peu, au tribunal administratif de Yaoundé, pour «usurpation de titre».

Tombi A Roko Sidiki, élu le 28 septembre 2015, à  la tête de la Fécafoot, est poursuivi par un groupe d’acteurs du football camerounais, devant le Tribunal de Première instance de Yaoundé-Centre administratif, pour «usurpation de titre».

A l’origine de la plainte, le non-respect de la décision rendue le 12 novembre dernier, par la Chambre de conciliation et d’arbitrage (Cca), du Comité nationale olympique et sportif du Cameroun (Cnosc), qui avait annulé, l’ensemble du processus électoral, ayant abouti au choix de Tombi A Roko Siddiki.

Dans une plainte avec constitution de partie civile déposée hier mercredi 16 décembre 2015, devant le Tribunal de première instance (Tpi) de Yaoundé Centre-administratif, Etoile filante de Garoua, Bandjoun FC et sieur Loga exposent des faits qui de leur avis, seraient constitutifs de « violations graves » des articles de la loi de 2011, portant statuts de la Fécafoot et du Code de procédure de la Cca du Cnosc.

Des faits de violation des lois qui, selon les plaignants, sont réprimés par le code pénal camerounais.

A titre de rappel, le 12 novembre, au lendemain de l’élection du nouveau président, une procédure initiée par Abdouraman Hamadou, un acteur du football camerounais, qui contestait l’organisation du scrutin, avait abouti à  l’annulation du processus électoral.

Mercredi 18 novembre, à  travers un communiqué de presse, Pierre Ismaël Bidoung Kpwatt, le ministre camerounais des Sports et de l’éducation physique (Minsep), a reconnu la « validité du processus électoral » de la Fécafoot, adoubant ainsi, un président contesté.

Les plaignants estiment que malgré cette annulation, Tombi A Roko Sidiki continuent d’occuper « illégalement » et d’agir « illégitimement », ès qualité de président de la Fécafoot. C’est ce statut de président de la Fécafoot que continuent de lui contester ses adversaires.

Armand Ougock, Yaoundé

KOACI.COM est à  Yaoundé ! Une info? Appelez la rédaction camerounaise de koaci.com au + 237 691 15 42 77 – ou cameroun@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008