Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal: Arrestation du coordonnateur du Pds, des juristes démontent le procureur de la république Serigne Bassirou Guèye
 

Sénégal: Arrestation du coordonnateur du Pds, des juristes démontent le procureur de la république Serigne Bassirou Guèye

 
 
 
 6408 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 27 décembre 2015 - 12:36

Serigne Bassirou Guèye sur la Rts (Ph KOACI)

© koaci.com–Dimanche 27 Décembre 2015-L’affaire Lamine Diack est en passe d’être rebaptisé « affaire Oumar Sarr » du nom du coordonnateur du Parti Démocratique Sénégalais en prison depuis une semaine à  la suite à  un communiqué produit pour s’indigner de la « façon dont le Président Macky Sall est arrivé au pouvoir », suite aux révélations de l’ex Président de l’iaaf.

Sur la Rts, le procureur Serigne Bassirou Gueye a expliqué que Oumar Sarr a été arrêté, inculpé et placé sous mandat de dépôt sur la base de l’article 51, alinéa 2 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

Un article qui stipule que « le député pris en flagrant délit, en fuite, après la commission des faits délictueux peut être arrêté, poursuivi et emprisonné sans l’autorisation de l’Assemblée nationale ». Et de préciser que dans l’affaire Oumar Sarr, « on est dans le cadre d’une infraction flagrante et l’infraction venait de se commettre »

Mais cet argument du procureur peine à  convaincre, si l’on se réfère à  la manière dont le dossier a été traité. En effet, des juristes interrogés par jotay.net réfutent totalement les arguments développés par le procureur de la République à  la Rts.

«Si Oumar Sarr a été arrêté pour flagrant délit, comme l’affirme le procureur, pourquoi ne l’a-t-on pas présenté au juge du flagrant délit qui est compétent dans ce cas de figure? Pourquoi, pour un fragrant délit, a-t-on commis un juge d’instruction, qui a décidé d’instruire l’affaire avant de placer Oumar Sarr sous mandat de dépôt ?», s’interrogent les juristes interrogés

L’autre volet de l’article 51, alinéa 2, le délit de fuite, ne prospère pas non plus pour l’affaire Oumar Sarr selon les juristes. «Tout le monde sait que Oumar Sarr n’a pas fui. D’ailleurs, il a été cueilli chez lui à  l’aube. On ne fuit pas en restant chez soi», ont affirmé d’autres juristes.

Sidy Djimby Ndao, Dakar

KOACI.COM est à  Dakar ! Vous avez une info? Appelez la rédaction sénégalaise de koaci.com au + 221773243692/+221705799750 – ou sn@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008