Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Personne n'a demandé  la levée du mandat d'arrêt contre Soro, selon le commissaire du gouvernement
 

Burkina Faso : Personne n'a demandé la levée du mandat d'arrêt contre Soro, selon le commissaire du gouvernement

 
 
 
 15767 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 08 février 2016 - 18:55

Koudougou lundi à  Ouaga

© koaci.com – Lundi 8 février 2016 - Aucune demande de levée du mandat d'arrêt contre le président de l'Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro dans l'affaire des écoutes téléphoniques n'a été formulée, a indiqué devant la presse lundi à  Ouagadougou le commissaire du gouvernement, le Colonel Norbert Koudougou.

''Personne n'a demandé à  un juge d'instruction de lever un mandat" émis contre le numéro 2 ivoirien et 15 autres personnes dans l'affaire des écoutes téléphoniques relatives au putsch manqué du 16 septembre au Burkina, a déclaré le Colonel Norbert Koudougou comme relevé par KOACI.COM

Cette sortie médiatique fait suite à  des rumeurs persistantes sur une éventuelle levée du mandat d'arrêt émis le 8 janvier contre le numéro 2 ivoirien, après que les présidents Alassane Ouattara et Roch Kaboré aient annoncé leur volonté de résoudre la question par voie diplomatique.

''On ne peut pas demander à  un juge d'instruction de lever un mandat d'arrêt puisqu'il ne peut même pas la lever'', a insisté le colonel Koudougou selon qui tous les seize mandats d'arrêts ''ont été émis sans consulté le chef de l'État".

Évoquant également les écoutes téléphoniques entre Guillaume Soro et l'ancien ministre Djibril Bassolé, le commissaire du gouvernement a indiqué que les bandes n'ont pas encore été authentifiées.

''Jusque-là , nous n'avons pas encore authentifié aucune bande sonore'' a déclaré le colonel Koudougou, rappelant que ''tout est sous scellé''.

Dans un communiqué rendu public lundi, le mouvement Balai citoyen avait invité le gouvernement a évité toute pression contre les juges d'instruction dans ladite affaire tandis que trois syndicats de magistrats rappelait également dans une déclaration conjointe la séparation des pouvoirs exécutif et judiciaire.

Dans l'affaire du coup d'État, 66 personnes dont 46 militaires ont été inculpées par le tribunal militaire et dont 43 sont en détention, a rappelé Norbert Koudougou.

Dans le dossier Thomas Sankara 9 inculpés dont 5 militaires et 1 civil sont en détention tandis  tandis que  17 militaires et 6 civils ont été placés sous mandat de dépôt dans l'affaire de l'attaque de du dépôt d'armes de Yimdi, a-t-il conclut.

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 8 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 8 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 8 mois
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Burkina Faso : Personne n'a demandé la levée du mandat d'arrêt contre Soro, selon le commissaire du gouvernement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
DieselZ
Bon ici pas de commentaire!!!kiakiakia...loool
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zott
Le nouveau pouvoir burkinabé a un penchant pour Compaoré et Soro. Cela se voit entre les lignes de son discours. Regardez sa manière de parler de Soro: il emploie des mots honorable comme le président de l'assemblée nationale de CI... Le no 2 de la CI, etc... Et il ajoute encore: les bandes n'ont pas encore été authentifiées.... Il laisse ainsi une marge de maneouvre pour pouvoir dire plus tard que ce n'est pas la voix de Soro.... Combien de voix cette téléphonique sera-t-elle écoutée? Leurs prédécesseurs Zida et autres ont dit que c'est Soro... Eux, ils viennent couvrir tout cela d'un doute dans le seul but de pouvoir dire par la suite que ce n'est pas Soro.... Attention: ce pouvoir burkinabé marche sur les oeufs. S'il ne prenda pas de précaution pour être clean, il sera balayé comme Compaoré...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Youssef
Le mandat d'arret est maintenu contre SORO un point c'est tout !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Saluez vous le fait qu'Alassane Ouattara se soit excusé de n'avoir tenu sa promesse de campagne de transfert de capitale ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008