Togo Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo: Méningite à  Dankpen, 197 cas enregistrés dont 16 décès
 

Togo: Méningite à  Dankpen, 197 cas enregistrés dont 16 décès

 
 
 
 8133 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 11 février 2016 - 09:30

Une salle d’hospitalisation (ph)

© koaci.com– Jeudi 11 Février 2016 – Le gouvernement togolais s’est prononcé sur hier mercredi en Conseil des ministres sur l’épidémie de méningite qui sévit à  Dankpen, une localité au nord Togo.

Le Conseil a indiqué qu’à  la date du 08 février 2016, l’épidémie de méningite qui est signalée à  Dankpen fait état de 197 cas enregistrés dont 16 décès.

Face à  cette épidémie et pour mesures préventives, le gouvernement a annoncé que des « dispositions urgentes ont consisté en la surveillance des premiers cas, l’identification du germe de l’épidémie, puis à  l’information et à  la sensibilisation adéquate des populations sur les règles d’hygiène et les symptômes devant servir d’alerte en y d’une consultation précoce ».

Pour le plus urgent, le Conseil des ministres a annoncé que « Des mesures préventives ont également été prises et ont permis d’isoler les malades, de commander les vaccins par une procédure accélérée, et d’installer une cellule de coordination au niveau du ministère de la santé pour une meilleure synchronisation des interventions ».

Au regard des premières dispositions prises dans le milieu affecté par l’épidémie, le gouvernement a salué la forte collaboration et la mobilisation des autorités religieuses, administratives et traditionnelles, de même que l’ensemble de l’équipe soignante et les partenaires techniques et financiers dont l’OMS qui s’emploient à  résorber cette crise sanitaire.

Pour ce qui concerne les manifestations de la méningite, une note du ministre togolais de la Santé et de la Protection Sociale, Prof Moustapha Mijiyawa, qui s’est rendu le weekend dernier dans les localités touchées a fait quelques précisions.

Elle correspond à  l’inflammation des méninges qui enveloppement le système nerveux et se manifeste par des maux de tête violents, des nausées et vomissements, une raideur de la nuque et une hypersensibilité à  la lumière. Dans les formes graves, il peut y avoir des troubles de conscience, une agitation ou au contraire un coma ou une crise d’épilepsie. Elle se transmet par contacts interhumains directs et par la projection d’aérosols et de gouttelettes d’origine nasale ou pharyngée par des sujets malades ou porteurs asymptomatiques.

D’après le ministère de la Santé, le gouvernement a invité les populations à  signaler tous cas suspect et à  le référer au centre de santé le plus proche.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Saluez vous le fait qu'Alassane Ouattara se soit excusé de n'avoir tenu sa promesse de campagne de transfert de capitale ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008