Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal: La campagne référendaire dégénère, un proche de Macky Sall dégaine et tire 18 balles avec son fils après l'attaque de leur cortège
 

Sénégal: La campagne référendaire dégénère, un proche de Macky Sall dégaine et tire 18 balles avec son fils après l'attaque de leur cortège

 
 
 
 11628 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 17 mars 2016 - 09:28

Moustapha Cisse Lo et une des voitures caillassé (Ph)

© koaci.com–Jeudi 17 Mars 2016- Comme on pouvait s’y attendre, la campagne référendaire au Sénégal a viré à  la violence. Hier à  Touba, le député et responsable Apr (Pouvoir) Moustapha Cissé Lo a dégainé 18 balles après l'attaque de son cortège par des éléments du camp du Non apprend KOACI.COM.

La scène s’est produit dans la ville sainte de Touba. Moustapha Cissé Lo , responsable politique de l’Apr à  Touba a vu sa voiture et plusieurs véhicules de son cortège de campagne pour le « OUI » caillassés par des éléments du mouvement «Reuthiou» ( une organisation dite du regret pour avoir voté Macky Sall en 2012) de Touba.

Très en colère et malgré l’intervention des forces de l’ordre, Moustapha Cissé Lo à  qui la presse nationale a attribué le pseudonyme de « El Pistolero » pour la facilité avec laquelle il sort son pistolet a dégainé son arme et a tiré. Selon notre source, l'actuel Président du Parlement de la Cedeao a avec son fils tirés 18 coups feu.
Ce n'est que par la suite que les choses sont prises en main par les forces de l’ordre.

« Nous condamnons avec la plus grande véhémence les actes de violence organisés ça et là  dans le pays par Fadel Barro, Malick Gackou, Idrissa Seck, Oumar Sarr etc. Si les services de sécurité ne font pas leur travail, nous prendrons toutes les dispositions pour nous défendre par des moyens non conventionnelles » a d'emblée déclaré un proche du Député.

Et comme s'il s’agissait d’une campagne de dénigrassions, il ajoute

« Nous sommes convaincu que le strict respect des principes démocratiques et la confrontation saine des idées sont les seules garanties pouvant nous conduire vers un Référendum démocratique et inclusif. Si ce principe n'est pas compris par ces fumeurs de chanvre que sont les y'en à  marriste bénéficiaires également de l'argent du dopage de Lamine Diack, aucun gang ne sera pris pour leur faire comprendre que nous sommes dans un état de droit ».

Après hier aujourd'hui aussi risque d’être classé sur la liste rouge des jours à  risque pour cette campagne électorale. En effet le Président de la République sénégalaise Macky Sall himself se rendra aujourd'hui dans la banlieue dakaroise . Le chef de l’Etat en campagne depuis quelques jours y sera pour sans doute tenter de démolir « les murs du Non » érigés par la coalition opposante a Guédiawaye et Pikine à  travers leur forte mobilisation en début de semaine.

Sidy Djimby Ndao , Dakar

KOACI.COM est à  Dakar ! Vous avez une info? Appelez la rédaction sénégalaise de koaci.com au + 221773243692/+221705799750 – ou sn@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008