Congo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Congo: Les congolais votent pour le premier tour dans un climat tendu
 

Congo: Les congolais votent pour le premier tour dans un climat tendu

 
 
 
 7861 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 20 mars 2016 - 06:45

© koaci.com- Dimanche 20 Mars 2016- Le premier tour de l'élection présidentielle congolaise se tient ce dimanche 20 mars 2016.

Face à  Dénis Sassou Nguesso, 72 ans dont 32 cumulés au pouvoir, donné favori du scrutin, 8 candidats dont un ancien ministre, un ex- chef d'État -Major de l'armée, et d'autres poids lourds de l'opposition. Mabiala, Okombi Salissa, Guy Brice Parfait Kolelas, Jean Marie Michel Mokolo...

Un sondage diffusé à  la télévision nationale congolaise et attribué à  l'Institut TNS-Sofres a donné Sassou Nguesso gagnant dès le premier tour. L'Institut spécialisé dans les sondages a vite démenti avoir réalisé un tel sondage.

"Nous n'avons pas réalisé ce sondage. Ni à  tns sofres ni au groupe Tns " a écrit dans un tweet Emmanuel Rivière.

Les observateurs estiment que le camp présidentiel prépare les esprits à  la victoire du président sortant, qui avait promis le "un coup K.O*.

Environ deux millions d'électeurs, sont attendus entre 7 h et 18 dans les 5370 bureaux de votes, pour choisir parmi les 9 candidats leur futur président. Sous le regard de 650 observateurs nationaux et étrangers.

Le climat reste tendu dans le pays. Le régime a coupé toutes les communications (internet, SMS, téléphone).

Officiellement pour des raisons de sécurité les communications seront suspendues du 20 au 21 mars. pour l'opposition, le pouvoir prépare des fraudes massives et s'apprête à  déclarer Denis Sassou Nguesso vainqueur dès le premier tour.

Cinq candidats de l'opposition ont promis de s'unir en cas de second tour.

Climat tendu

À BRAZZAVILLE et à  POINTE-NOIRE, depuis jeudi, les policiers se baladent avec des armes dans les blindés, en position de tirer .

L'opposition denonce un climat de terreur, imposé par le régime. Le candidat Jean Marie Michel Mokolo a de nouveau été convoqué par les services de la sécurité du territoire.

Ce samedi, le domicile du principal rival du président sortant, a été encerclé par la police. Le dispositif sécuritaire, a été levé en début de soirée.

Depuis l'annonce de sa candidature en février, le général a été entendu à  plusieurs reprises par la police.

Son audition est en rapport avec une vidéo apparue sur les réseaux sociaux, semblant le mettre en cause dans une apparente tentative de coup d'Etat.

KOACI, Yaoundé

Koaci.com est à  Yaoundé ! Une info? Appelez la rédaction camerounaise de Koaci.com, au + 237 691 15 42 77. Ou, cameroun@koaci.com.
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008