Congo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Congo: Début de l'opération pays mort, le régime lance la chasse à  l'homme et multiplie les arrestations dans l'opposition
 

Congo: Début de l'opération pays mort, le régime lance la chasse à  l'homme et multiplie les arrestations dans l'opposition

 
 
 
 10952 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 29 mars 2016 - 08:06

Brazzaville et Pointe–noire (2) mardi matin

© Koaci.com-Mardi 29 Mars 2016- Quatre candidats à  l’élection présidentielle du 20 mars, ont appelé ce mardi à  l’opération « Ville Morte » sur toute l’étendue du territoire au Congo Brazzaville.

Depuis ce mardi, les principales villes du pays, sont désertes. Les magasins sont fermés. Les taxis ne circulent pas et le pouvoir menace de nouveau de suspendre toutes les communications, rapportent nos correspondants sur place.

L’opposition demande aux congolais de rester chez eux, pour protester contre ce qu’ils appellent le « Hold Up » électoral de Denis Sassou Nguesso, 72 ans dont 32 cumulés au pouvoir et déclaré réélu par la CNEI, avec 62,39% de voix.

Les candidats de l’opposition, notamment, Guy Parfait Brice Kolelas, le général Jean Marie Michel Mokoko, Tsiaty Mabiala… ont appelé à  l’opération « pays mort », pour se faire entendre. Le parti au pouvoir indique que les candidats de l’opposition, devrait saisir la Cour constitutionnelle et attendre que cette dernière, se prononce sur la validité des résultats électoraux.

Le pouvoir multiplie les arrestations. La police congolaise a arrêté dimanche matin, à  son domicile, Anatole Limbourg-Ngoka, le coordonnateur de campagne du général Jean Marie Michel Mokoko.

Ce lundi soir, René Serge Blanchard OBA, le président du MSD (Mouvement pour la solidarité et le Développement) et un son collaborateur Elenga ont été interpellés.
Les résultats de la dernière élection présidentielle au Congo, ont été jugés « pas crédibles », par le PS au pouvoir en France qui a appelé l’Union africaine et l’Union Européenne à  agir au plus vite pour éviter que la situation sécuritaire ne dégénère.

Armand Ougock, Yaoundé

La rédaction Afrique centrale de Koaci.com est à  Yaoundé ! Une info? Appelez nous au + 237 691 15 42 77 Ou cameroun@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008