Mauritanie Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mauritanie: Les descendants d'esclaves noirs ont marchés pour réclamer des droits civiques
 

Mauritanie: Les descendants d'esclaves noirs ont marchés pour réclamer des droits civiques

 
 
 
 9929 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 30 avril 2016 - 20:07

Les manifestants hier à  Nouakchott

© koaci.com–Samedi 30 Avril 2016– Les esclaves et descendants d’esclaves, appelés Harratines ou Maures noirs en Mauritanie, ont marché, vendredi 29 avril, dans la capitale mauritanienne, Nouakchott, pour réclamer des droits civiques.

Les participants célébraient le troisième anniversaire du « Manifeste Pour les droits politiques, économiques et sociaux des Harratines au sein d’une Mauritanie unie, égalitaire et réconciliée avec elle-même ».

Selon le site Alakhbar, les Harratines qui constituent près « 50% » de la population mauritanienne se dit « marginalisés » dans un pays. Ils estiment que leurs anciens maîtres, les Beïdanes, appelé « Maures blancs » sont injustement dominateurs de leur nation.

«La souffrance des esclaves et descendants d’esclave dure depuis des siècles et nous avons que notre combat ne sera pas aisé et que notre chemin est semé d’embûches et que seule la persévérance nous permettra d’atteindre les objectifs légitimes qui sont l’émancipation des Harratin et celle de toutes les victimes de l’injustice dans notre pays», a déclaré Boubakar Ould Messaoud, président du comité de suivi du Manifeste.

Pour rappel, l’esclavage a été aboli en Mauritanie depuis 1981. Les auteurs risquent jusqu’à  20 ans d’emprisonnement. Cependant, « le phénomène persiste » selon les organisateurs de la marche.

Sidy Djimby Ndao, Dakar

KOACI.COM est à  Dakar ! Vous avez une info? Appelez la rédaction sénégalaise de koaci.com au+221773243692/+221705799750+221705799750 ou sn@koaci.com