Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso: Plus de 11 tonnes de poulets impropres à  la consommation saisies à  Tenkodogo
 

Burkina Faso: Plus de 11 tonnes de poulets impropres à  la consommation saisies à  Tenkodogo

 
 
 
 7209 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 08 août 2016 - 12:26

© Koaci.com – Lundi 8 août 2016 - La brigade mobile des douanes de Tenkodogo a saisi ce weekend 11,150 tonnes de poulets de chair congelés, jugées impropres à  la consommation et qui étaient en cours d’acheminement dans un camion-citerne vers la capitale Ouagadougou.

Conditionnés dans 1 115 cartons contenant chacun plus de 10 carcasses congelés, ces poulets ont été saisis suite à  un non-respect d’un ordre d’arrêt obligatoire au niveau du poste de contrôle.

S’en est suivie une course poursuite entre les douaniers et le véhicule qui a été conduit à  la brigade. C’est après vérification que les poulets congelés ont été découverts. Les fraudeurs avaient pris soin, pour tromper la vigilance des agents de la douane, de dissimiler ces poulets congelés avec 167 cartons de boites de tomate.

Selon le chef de la brigade mobile de Tenkodogo, l’inspecteur divisionnaires des douanes Dominique Wangrawa, ce camion cargaison qui provenait du Togo voisin, était conduit par un chauffeur et son apprenti, tous des Burkinabè.

Selon lui, ‘’ce n’est pas la première fois, que la brigade saisit ce type de produit, mais cette saisie constitue un record».

Le camion cargaison a été conduit sous escorte douanière à  la direction régionale des ressources animales où les poulets ont été incinérés, sous le regard des riverains des lieux.

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Gabon: Remis après son AVC, Ali Bongo vous apparait il désormais apte à bien présider le pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: DJ Arafat était il véritablement un exemple pour la jeunesse ivoirienn...
 
721
Oui
22%  
 
2511
Non
75%  
 
98
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008