Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : La CNDHCI veut être prise en compte dans la nouvelle constitution en devenant un organe  institutionnel
 

Côte d'Ivoire : La CNDHCI veut être prise en compte dans la nouvelle constitution en devenant un organe institutionnel

 
 
 
 4265 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 10 août 2016 - 11:36

Photo de famille du CNDHCI

© Koaci.com - Mercredi 10 Août 2016 –Le comité des experts de la nouvelle constitution poursuit ses consultations auprès des différents organes et forces vives composants de la nation ivoirienne.

Mardi, Ouraga Obou et les autres membres ont rencontré la Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI) à  l’Hôtel Sofitel Ivoire d’Abidjan-Cocody.

Après avoir fait l’historique de la création de l’organe qu’elle préside, Madame Namizata Sangaré a plaidé pour qu’il devienne une institution constitutionnelle. Autrement dit une autorité administrative indépendante, mais avec un fort ancrage constitutionnel.

Pour cette dernière, si la CNDHCI est constitutionnalisée, elle va « sécuriser les droits et libertés ; Donner des assurances aux populations en matière de promotion et de protection de leurs droits, du prestige et de la crédibilité à  la Côte d’Ivoire sur la scène internationale. »

Elle a rappelé que le statut institutionnel actuel de cet organe (Etablissement Publique National) ne lui donne pas l’autorité et la légitimité nécessaires pour assurer ses missions. « Comment comprendre en effet que des droits proclamés abondamment et garantis par la Constitution puissent être promus et protégés par une autorité non constitution ? », s’est –elle interrogée.

A l’exception de l’Egypte et du Niger, tous les autres pays qui ont adopté de nouvelles constitutions ces dix dernières années (cas du Togo, du Maroc, du Rwanda) ont élevé leur commission nationale des Droits de l’Homme au rang d’institution constitutionnelle, a –t-elle fait remarquer.

En retour les membres du Comité des Experts de la nouvelle constitution ont dit avoir pris acte de la plaidoirie, de Madame Namizata Sangaré.

Par ailleurs, la Présidente de la Commission Nationale des Droits de l'Homme de Côte d'Ivoire (CNDHCI), Madame Namizata Sangaré, s'est envolée en fin de matinée ce mercredi pour Dakar, la capitale sénégalaise, où elle  participera à  une importante rencontre jeudi 11 août  sur le leadership et la prévention des conflits électoraux.

Donatien Kautcha, Abidjan

Joindre la rédaction centrale de KOACI.COM au +225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 7 mois
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La CNDHCI veut être prise en compte dans la nouvelle constitution en devenant un organe institutionnel
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
Ne venez pas deranger le ROI Ouattara quand il est en train de rédiger le sort du peuple ivoirien qui est sous son emprise. Un lion fait tout ce qu'il veut de ses proies prises entre ses crocs et griffes.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008