Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Niakara, les braquages se multiplient sur l'axe Kanawolo-Arikokakaha, la mine d'or exploitée par des clandestins
 

Côte d'Ivoire: Niakara, les braquages se multiplient sur l'axe Kanawolo-Arikokakaha, la mine d'or exploitée par des clandestins

 
 
 
 11350 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 16 septembre 2016 - 11:05

© koaci.com – Vendredi 16 Septembre 2016 - Le phénomène de coupeurs de routes a pris des allures inquiétantes ces derniers jours dans le département de ord'>Niakara, précisément dans la jeune sous-Préfecture de Arikokaha.
L’axe Kanawolo-Arikokaha est depuis quelques jours la cible des coupeurs de routes.

Ces bandits de grand chemin en particulier des Peuls sévissent impunément sur cette route sans être inquiétés selon des informations rapportées à  KOACI.COM.

Armés de fusils, ces Peuls en complicité avec des fils des villages de la sous-préfecture de Arikokaha dépouillent de jour comme de nuit les populations qui empruntent cette voie, de leurs biens.

La dernière attaque a eu lieu la semaine dernière où plusieurs personnes ont été attaquées.
Un jeune fonctionnaire de Arikokaha a été dépossédé de sa moto qu’il a acheté, il y a peine quelques jours entre le village de Kanawolo et de Nangoniékaha.

Les bandits se sont évanouis dans la nature avec l’engin du jeune fonctionnaire qui ne savait plus comment se rendre dans son village, Arikokaha situé à  une dizaine de kilomètres de son lieu d’agression.

Ce dernier aurait porté plainte par la suite à  la Gendarmerie de ord'>Niakara, où les enquêtes suivent leur cour.

Ces attaques avaient pris fin avec la fermeture officielle de la mine d’or du village de Loho.

Depuis quelques jours des clandestins exploitent ce site sans être inquiétés. Des populations accusent les gendarmes de ord'>Niakara de couvrir ces orpailleurs qui leur reverseraient des sommes d’argent pour leur protection.

Avec la reprise des activités des orpailleurs clandestins, les agressions se multiplient sur l’axe Kanawolo -Arikokaha.

Heureusement que pour l’heure l’on ne déplore aucune perte en vie humaine. Il faut noter que plusieurs personnes ont trouvé la mort lors des braquages, les années précédentes pour avoir résisté à  leurs agresseurs.

Wassimagnon, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon...
 
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon coupe la circulation pendant des heures
Société
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect ar...
 
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect arrêté
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux productifs passe de 35 000 à  50 000 ménages, dès fin décembre 2018
Société
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux pro...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son domicile d'Adzopé
Société
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son do...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 6019 éléments déployés, voici les dernières  dispositions prises
Société
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 60...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Niakara, les braquages se multiplient sur l'axe Kanawolo-Arikokakaha, la mine d'or exploitée par des clandestins
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
dramani
@koaci et ses journalistes qui investiguent sur le problème des coupeurs de route: les auteurs, ses zones de prédilection, ses causes, ses manifestations, ses conséquences... SANS SES SOLUTIONS, je vais finir par croire que vous travailler contre le pouvoir. Arrêtez de créer la psychose après avoir tant créer avec les microbes. Ce ne sont que des épiphénomènes.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Quand Gbagbo etait au pouvoir dans la periode de trouble et de guerre, les coupeurs de routes étaient rares . alors pourquoi pendant la periode de paix ,ou tous les ivoiriens sont á l'aise et de réconciliation de Ouattara Allassane Dramane, les coupeurs de routes sont-ils en hausse ?
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vous inquiète-t-elle?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008