Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Affaire Karim Wade, après son revers au tribunal de Paris l'Etat interjette appel et étend son combat à  Monaco
 

Sénégal : Affaire Karim Wade, après son revers au tribunal de Paris l'Etat interjette appel et étend son combat à  Monaco

 
 
 
 5205 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 06 octobre 2016 - 18:13

Karim Wade et Macky Sall

© koaci.com–Lundi 03 Octobre 2016-Karim Wade et Bibo Bourgi n’en ont pas encore fini avec l’ Etat du Sénégal et sa « Crei ». En effet selon des informations parvenues à  KOACI.COM, l’Etat du Sénégal vient d’interjeter appel au niveau. Mieux, selon notre source, le Sénégal compte étendre le combat à  Monaco.

Le feuilleton judiciaire « l’ Etat du Sénégal - Karim Wade et Cie », s’est étendue à  Monaco apprend-on. Le Tribunal de Monaco a statué sur la requête de l’Etat qui est toujours dans sa dynamique de confisquer les biens du fils de Abdoulaye Wade et de ses amis qui ont été condamnés par la Crei .

L’ Etat du Sénégal a déclenché des procédures de confiscation des biens de Karim Wade , Bibo Bourgi et Cie. En procès contre Karim Wade et Cie à  Paris Lundi 26 Septembre passé, L’Etat du Sénégal avait débouté en France dans sa demande de confiscation de biens appartenant à  Karim Wade et à  Bibo Bourgi .

Ainsi donc après la tentative manquée de Paris, l’ Etat du Sénégal a jeté son dévolu sur les comptes de Monaco. C’est hier que la justice de la Principauté a statué sur la requête.
99 milliards au total ont été repérés, dans la deuxième phase de la procédure, dans cette principauté dans des comptes appartenant à  Karim Wade, Bibo Bourgi et Pape Mamadou Pouye.

Outre la délocalisation du combat dans la principauté monégasque, hier le Procureur national financier de Paris a fait appel de la décision du Tribunal de grande instance de Paris qui a débouté l’Etat du Sénégal de sa requête aux fins de restitution des biens.
Pour mémoire, l’ Etat du Sénégal avait débouté le 26 Septembre passé, en France par le Tribunal des grandes instances de Paris, dans sa demande de confiscation de biens appartenant à  Karim Wade et à  Bibo Bourgi .

«(…) Ce jugement, solidement argumenté, écarte l’une après l’autre les accusations portées contre Karim Wade en constatant qu’aucun des faits invoqués contre lui ne constituait une infraction», se sont félicités les avocats qui ne manquent pas de souligner que ce revers s’ajoute également à  une longue série de déconvenues judiciaires infligées à  l’ Etat du Sénégal , par la Cour de Justice de la CEDEAO, par le Procureur de Paris qui a classé sans suite la plainte déposée contre Karim Wade et par le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire » avait martèle le collectif des avocats de Karim Wade dans un communiqué parvenu à  KOACI.COM

Sidy Djimby Ndao, Dakar
Recevez les notifications de KOACI.COM en temps réel avec notre nouvelle application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008