Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: 14èmes journée mondiale contre la peine de mort, l'ACAT-CI et le MIDH exhortent l'Etat à  ratifier l'accord OP2
 

Côte d'Ivoire: 14èmes journée mondiale contre la peine de mort, l'ACAT-CI et le MIDH exhortent l'Etat à  ratifier l'accord OP2

 
 
 
 5013 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 10 octobre 2016 - 22:01


© koaci.com– Lundi 10 octobre  2016 –La commémoration de la 14èmes journée mondiale contre la peine de mort ce lundi, a été l'occasion saisie par l'association des chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT-CI) et le mouvement ivoirien des droits de l'homme (MIDH) pour rappeler au gouvernement ivoirien, ses engagements vis à  vis de l'abolition définitive et irréversible de la peine de mort.


Entendu que depuis son indépendance, la Côte d'Ivoire est un pays abolitionniste d'abord de fait et puis maintenant de droit, l'ACAT-CI et le MIDH exhortent le gouvernement ivoirien à  procéder à  la ratification du 2è protocole facultatif se rapportant au pacte relatif au droit civil et politique, afin d'abolir définitivement et de façon irréversible la peine de mort.

À l'occasion de la commémoration de la 14è journée mondiale contre la peine de mort, c'est le message fort qu'ont voulu lancer les deux Organisations pour la défense des droits de l'homme à  la fondation Friedrich Naumann pour la liberté.

Dans leur combat, l'ACAT-CI et le MIDH se basent sur l'article 2 de la constitution ivoirienne du 1er août 2000, stipulant que "la personne humaine est sacrée, toute sanction tendant à  la privation de la vie humaine est interdite ", et se réfèrent à  la résolution 136 apportée par la commission africaine des droits de l'homme et des peuples (CADHP) en novembre 2008 à  Abuja.

La ratification du 2e protocole du pacte international de droit civil et politique (OP2), visant à  abolir la peine de mort constituaient par ailleurs l'une des trois recommandations émises par le comité des droits de l'homme suite à  sa 113ème session en mars 2015 et, pour laquelle la Côte d'Ivoire avait un an pour donner effet.

Dans leur playdoyer, l'ACAT-CI et le MIDH sont soutenus par l'organisation internationale de la francophonie (OIF), l'agence française de développement (AFD), l'organisation mondiale contre la torture (OMCT), et la fédération internationale de l'ACAT.


Adriel, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008