Mauritanie Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mauritanie: Blocage pour le référendum constitutionnel visant à  supprimer le Sénat, des experts parlent
 

Mauritanie: Blocage pour le référendum constitutionnel visant à  supprimer le Sénat, des experts parlent

 
 
 
 5913 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 20 octobre 2016 - 19:42

Le Président Mohamed Ould Abdel Aziz

© koaci.com–Jeudi 20 Octobre 2016- Les mauritaniens ne sont pas à  quelques jours du referendum allant dans le sens de supprimer le Sénat. C’est le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz qui avait fait l’annonce au mois de mai mardi sans préciser de date pour la suppression du Sénat, une institution qui «alourdit», selon lui.

Hier, le très respecté le constitutionaliste Mohamed Lemine Ould Dahi a déclaré ce jour que le président de la République de la Mauritanien‘a pas les compétences d’appeler à  un referendum pour modifier la Constitution sans le consentement des deux tiers du Parlement composé de l’Assemblée nationale et du Sénat.

Le constitutionaliste a rappelé en ce sens l’article 99 de la Constitution qui stipule: « Tout projet de révision doit être voté à  la majorité des deux tiers (2/3) des députés composant l’Assemblée Nationale et des deux tiers (2/3) des sénateurs composant le Sénat pour pouvoir être soumis au référendum ».

Excepté les modifications constitutionnelles, le président de la République « peut saisir le peuple par voie de référendum sur toute question d’importance nationale », sans passé par le parlement, comme le précise l’article 38 de la Constitution, a souligé Ould Dahi qui précise: «Et cette fois le Parlement est tenu d’accepter le résultat».

Le Président Aziz a reproché au Sénat, la chambre haute du Parlement formée de 58 membres et dominée par la majorité présidentielle, «d'alourdir le processus d'adoption des lois» en Mauritanie, en allongeant la durée des procédures.

«Nous allons convier toute la classe politique pour un dialogue autour de cette question qui sera par la suite soumise à  un référendum constitutionnel», avait indiqué M. Aziz.

Sidy Djimby Ndao, Dakar

KOACI.COM est à  Dakar! Vous avez une info? Appelez la rédaction sénégalaise de koaci.com au + 221773243692/+221705799750 – ou sn@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Saluez vous le fait qu'Alassane Ouattara se soit excusé de n'avoir tenu sa promesse de campagne de transfert de capitale ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
1
Oui
0%  
 
900
Non
98%  
 
17
Sans Avis
2%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008