Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana: Présidentielle 2016, Un 5e candidat ramené dans la course par la justice
 

Ghana: Présidentielle 2016, Un 5e candidat ramené dans la course par la justice

 
 
 
 4543 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 28 octobre 2016 - 15:24

Kwesi Nduom, le candidat du PPP

© koaci.com– Vendredi 28 Octobre 2016 – Dr Papa Kwesi Nduom, le candidat recalé du parti ghanéen d’opposition Progressive People’s Party (PPP), a gagné son procès contre la Commission électorale (CE) qui l’avait disqualifié de la course à  la présidentielle 2016.

Pour ce jugement, un tribunal à  Accra a statué ce vendredi et a ordonné à  la CE de remettre en course le sieur Papa Kwesi Nduom pour la présidentielle et a apporté des corrections sur ses formulaires de candidature.

En statuant sur la plainte du parti PPP, le juge Eric Kyei Baffour a estimé que la CE a violé le règlement régissant les élections au Ghana (CI 94) en ne permettant pas au plaintif de corriger les erreurs sur les dossiers fournis.

Après ce jugement, Dr Papa Kwesi Nduom peut valablement prétendre être comme un candidat à  la présidentielle aux côtés des quatre premiers que la CE a retenu pour ce scrutin. Ces candidats sont Nana Akufo du parti d’opposition NPP, John Mahama du parti NDC au pouvoir, Ivor Greenstreet de la CPP) et Jacob Osei Yeboah, un candidat indépendant connu dans les milieux des églises protestants.

Dans ses premiers mots, Dr Papa Kwesi Nduom a d’abord salué le jugement du tribunal qui a annulé sa disqualification de la course à  la présidentielle du 07 Décembre 2016 par la Commission Electorale avant d’ajouter que « Ce n’est pas un grand moment pour moi, mais un grand moment pour la démocratie et pour nos droits humains».

Outre ce dossier et concernant le cas de Madame Nana Konadu Agyeman Rawlings, la candidate recalée du parti NDP, la justice a rejeté sa saisine hier après examen. Loin de se décourager l’ex première dame a redéposé une nouvelle plainte devant une autre juridiction pour invalider la décision de la Commission.

Rappelons qu’au total, 12 candidats ont vu leurs dossiers de candidature être rejetés par la CE pour de diverses raisons. Un treizième dossier été bloqué du fait que des membres du parti dont est issu le candidat ont remis en cause la candidature proposée.

Mensah, Lomé

Recevez les notifications de KOACI.COM en temps réel avec notre nouvelle application mobile Android (cliquez et installez là  sur votre mobile)
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008