Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: 750 millions de vivres offerts aux ex-infiltrés du mont PEKO installés à  Michelkro et à  leurs «tuteurs»
 

Côte d'Ivoire: 750 millions de vivres offerts aux ex-infiltrés du mont PEKO installés à  Michelkro et à  leurs «tuteurs»

 
 
 
 8279 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 25 novembre 2016 - 00:38

© koaci.com– Vendredi 25 Novembre 2016 – 750 millions de vivres ont été offerts ce jour, aux déplacés et riverains du mont PEKO par le PAM et le Gouvernement ivoirien, à  l’occasion d’une visite de la ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de l’indemnisation des victimes dans l’ouest du pays en vue de s’enquérir de la situation des populations.


Les bénéficiaires de ces vivres sont les ex-infiltrés du mont PEKO installés dans le village de Michelkro situé à  15 kilomètres de la Sous-Préfecture de Gueihiébly dans le département de Duékoué.


La ministre Mariatou Koné était accompagnée de la représentante spéciale du secrétaire général des nations unies pour la Côte d’ivoire Aichatou Mindahoudou et du Directeur régional du programme alimentaire mondial pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.


Au cours de cette visite de terrain, la ministre a fait le point de l’assistance humanitaire en cours et a distribué des vivres aussi bien aux personnes déplacées qu’aux autochtones qui ont accueilli les ex-infiltrés du parc du mont PEKO.


La ministre a profité de l’occasion pour inviter le Programme alimentaire mondial et le comité de coordination élargi à  un ciblage cohésif pour préserver la paix et la cohésion sociale dans la distribution des vivres et le traitement des urgences.


 
Elle a insisté sur la détermination du gouvernement à  protéger ses parcs et réserves, tout en demandant aux ex-infiltrés de respecter cette décision et ne plus retourner dans le parc.


La représentante spéciale du Secrétaire général des nations unies en Côte d’Ivoire a quelques minutes plutôt insisté sur la nécessité de préserver la cohésion sociale dans cette région, en rappelant les actions menées par les agences du système des nations unies en termes de réponses humanitaires notamment celles du PAM, du fonds des nations unies pour la population, de OCHA, du PNUD etc..


Le Directeur régional du programme alimentaire mondial pour l’Afrique de l’ouest et du centre, Abdou Dieng a salué les efforts du gouvernement et a présenté les actions menées par son institution pour la prise en charge des déplacés.


 
Wassimagnon, Abidjan 


Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après les résultats de l’analyse de l’intoxication à Abatta, faut-il interdire la fabrication du Koutoukou dans le pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008