Sénégal Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal: 7 jours après avoir égorgé la vice présidente du conseil économique, Samba Sow placé sous mandat de dépôt, il risque  la perpétuité avec travaux forcés
 

Sénégal: 7 jours après avoir égorgé la vice présidente du conseil économique, Samba Sow placé sous mandat de dépôt, il risque la perpétuité avec travaux forcés

 
 
 
 14831 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 25 novembre 2016 - 09:42

Le Présumé meurtrier Samba Sow et sa victime feue Fatoumata Matar Ndiaye (Ph)

©koaci.com – Vendredi 25 Novembre 2016 - Samba Sow le tueur présumé de la vice Présidente du conseil économique, Fatoumata Mactar Ndiaye , a été placé jeudi sous mandat de dépôt apprend KOACI.COM. Ce après avoir bénéficié à  deux reprises d’un retours de parquet.

Du fond de sa cellule où il vient de passer sa première nuit, pour ce qui est parti pour être un interminable séjour carcéral, Samba Sow sait qu’il risque gros.

Accusé d’avoir tranché la gorge à  la dame Fatouma Matar Ndiaye , cet homme d’une trentaine d’année est aussi accusé d’avoir poignardé et blessé le fils de celle-ci, qui lutte en ce moment contre la mort à  l’Hôpital Principal de Dakar.

Il a en effet été placé sous mandat de dépôt hier par le juge du deuxième cabinet Yakham Lèye et a passé sa première nuit à  Rebeuss.

Le Procureur de la République qui a été suivi par le magistrat instructeur a visé les chefs d’assassinat, sur la personne de la vice-présidente du CESE, de tentative d’assassinat, sur la personne de son fils qui a reçu des coups de couteaux, mais également les chefs de tentative de vol commis la nuit avec escalade mais aussi d’effraction avec usage d’arme.

Selon un specialiste du droit pénal joint par KOACI.COM, le chauffeur tueur “sera sans doute jugé par la chambre criminelle de Dakar et il risque la perpétuité avec travaux forcés ” indique ce professeur de droit à  l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Donc le Président Macky Sall avait vu juste quant il condamnait le présumé meutrier de ce membre influent de son parti (Apr), à  la perpétuité avec travaux forcés .


Même si, il faut le reconnaitre, ce n’est pas au Président de prononcer les jugements dans une république sérieuse où il existe le principe de la séparation des pouvoirs .

Sidy Djimby Ndao, Dakar

KOACI.COM est à  Dakar! Vous avez une info? Appelez la rédaction sénégalaise de koaci.com au + 221773243692/+221705799750 – ou sn@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue de la présidentielle de 2020 sont elles compréhensibles?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Meeting conjoint FPI-PDCI, peuvent-t-ils vraiment s'entendre en vue de...
 
2462
Oui
65%  
 
1122
Non
30%  
 
183
Sans Avis
5%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008