Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Processus électoral, après la marche réprimée du 14 octobre,  l'opposition à  nouveau dans la rue le 21 décembre prochain
 

Sénégal : Processus électoral, après la marche réprimée du 14 octobre, l'opposition à  nouveau dans la rue le 21 décembre prochain

 
 
 
 7005 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 26 novembre 2016 - 12:23

Des leaders du front Mankoo Wattu Sénégal

©koaci.com – Samedi 26 Novembre 2016 - Au Sénégal l’opposition réunie autour du front “ Mankoo Wattu Sénégal “ compte organiser une nouvelle fois une marche de protestation le 21 décembre prochain. Ils l’ont fait savoir hier lors d’une face à  face avec la presse comme constaté sur place par KOACI.COM.

Les camarades d’ Idrissa Seck ont annoncé qu’à  la place du meeting initialement retenu, il vont descendre dans les rues et battre le macadam une nouvelle fois après celle sévèrement réprimée par le régime du Président Macky Sall .

«La démarche du ministre de l’Intérieur et ses collaborateurs ne présage rien de bon. Ainsi, les leaders du Front “ Mankoo wattu Sénégal ” ont unanimement estimé que la tournure que prend le déroulement du processus électoral exige une accentuation de la lutte pour sauver la crédibilité de ce processus aujourd’hui attaquée frontalement par le ministre de l’Intérieur et ses services» a affirmé Mamadou Diop Decroix , porte-parole du jour.

Et l’ancien ministre d’Etat sous Abdoulaye Wade de poursuivre pour annoncer qu’une série de caravanes sera organisée pour préparer la marche.

«Nous réitérons ici notre détermination à  ne reculer devant aucun sacrifice pour que ce pays reste une démocratie où le choix des citoyens est respecté. Nous préparerons cette marche par une série de caravanes dans la région de Dakar ainsi qu’à  l’intérieur du pays», a t’il ajouté.

Malick Gackou et compagnies ont aussi profité de l’occasion pour dénoncer le manque de sécurité du pays, avec la série de tueries sauvages notée ces temps dans le pays. Ils ont par la suite, invité l’Etat à  prendre des mesures adéquates.

«La récurrence des assassinats et autres agressions de toutes sortes devrait faire l’objet d’attention toute particulière. Les mesures de type cosmétique annoncées par le gouvernement ne servent qu’à  leurrer l’opinion et faire l’impasse sur une incontournable analyse lucide et courageuse quant aux réformes à  apporter dans le mode d’être de notre société», ont-ils indiqué.

Sidy Djimby Ndao, Dakar

KOACI.COM est à  Dakar! Vous avez une info? Appelez la rédaction sénégalaise de koaci.com au + 221773243692/+221705799750 – ou sn@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Saluez vous le fait qu'Alassane Ouattara se soit excusé de n'avoir tenu sa promesse de campagne de transfert de capitale ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008