Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana: Dessous de la fausse ambassade américaine fermée à  Accra
 

Ghana: Dessous de la fausse ambassade américaine fermée à  Accra

 
 
 
 11560 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 05 décembre 2016 - 08:36

Vue de la fausse ambassade à  Accra

© koaci.com– Lundi 05 Décembre 2016 – Une fausse ambassade américaine a été repérée à  Accra par les autorités ghanéennes et a été fermée. Les autorités américaines ont été mises au courant de l’affaire par un service de renseignement et ont donc sollicité des inspecteurs de police ghanéens pour démanteler le réseau criminel.

Selon le département d’Etat américain, la fausse ambassade a été mise en place par mais par dirigée par un réseau criminel et qui, depuis dix ans, délivrait d'authentiques visas obtenus illégalement.

Pendant l’opération, plusieurs suspects ont arrêté et des effets comme un ordinateur portable, des téléphones portables, 150 passeports de 10 pays, de vrais et faux visas des USA, de l'espace Schengen, de l'Inde et de l'Afrique du Sud ont été saisis. D’autres suspects sont en liberté mais la police ghanéenne a des mandats d'arrestation et envisage de les poursuivre.

L’édifice de couleur rose qui abritait la fausse ressemble à  une vielle bà¢tisse de type colonial dont un drapeau américain flottait au-dessus et à  l’intérieur était accroché un portrait une photo du président Barack Obama.

Toujours d’après le département d’Etat américain, la fausse ambassade était dirigée par « des individus appartenant au crime organisé ghanéen et turc, et par un avocat ghanéen au fait du code pénal et de la législation sur l'immigration ».

D’après les investigations, la fausse ambassade se faisait connaitre du public par le biais de dépliants et de panneaux publicitaires afin d’attirer des demandeurs de visa du Ghana, de la Côte d'Ivoire et du Togo. Parmi les services que fournissaient les faussaires il y a des visas américains authentiques mais obtenus frauduleusement, ainsi que de faux papiers d'identité, dont des extraits de naissance, des relevés bancaires, des dossiers scolaires, des certificats de naissance et autres), le tout pour pour un coût de 6 000 $.

Mensah, Lomé
Recevez les notifications de KOACI.COM en temps réel avec notre nouvelle application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008