Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Pour la seule fin du premier semestre 2016, les accidents de la circulation ont tué 367 personnes
 

Côte d'Ivoire: Pour la seule fin du premier semestre 2016, les accidents de la circulation ont tué 367 personnes

 
 
 
 10738 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 12 décembre 2016 - 11:42

© Koaci.com –Lundi 12 Décembre 2016 – Plus de 6 856 accidents de la circulation enregistrés, uniquement à  la fin du premier semestre de l’année en cours. 6165 victimes directes. Dont 5798 blessés graves et 367 décès constatés.

Voici libellé et chiffré par l’Office de Sécurité Routière (OSER), l’ampleur des dégà¢ts causés par les accidents de la circulation en terre éburnée mi-2016.

Notons qu’en 2015, les statistiques étaient tout aussi dramatiques. L’OSER a dénombré durant ladite année 10632 accidents causant 9269 blessés et 883 morts.

Devant ce tableau noir sur lequel s’écrit la mort des populations dans le réseau routier ivoirien, le Directeur général de l’OSER en collaboration avec le ministère des transports ont procédé au lancement de la campagne 2017 de sécurité routière sur l’étendue du territoire nationale.

Lancée à  l’orée des fêtes de fin d’année, moment où les voyages sont décuplés, cette sensibilisation sur les routes pour cette année 2017 se fait avec de nombreux ambassadeurs bénévoles. Sur fonds propre ces derniers ont pris de leur temps pour créer et assurer le suivi-conseil des usagers de la route via ce populaire réseau social.

Pour cette promotion de la vie sur les routes ivoiriennes, quelques slogans retenus, dans l’art de la familiarité conversationnelle chez les ivoiriens, « Un corps fatigué se repose, il ne conduit pas », « Ralentis avant de regretter », « Attention vous conduisez votre vie », « Evitons le téléphone au volant ».

A ce propos, malgré plusieurs mesures prises par l’Etat dans le cadre de la sécurité sur les routes et les efforts de l’armée et du Gspm, le sens de la responsabilité sur les routes tombent dans l’oreille du sourd. Piétons, conducteurs et agents de contrôle passent bien souvent outre ces dispositions sécuritaires. Pêle-mêle, les limitations de vitesse, le contrôle radar et l’interdiction du téléphone au volant restent encore problématiques.

Espérons qu’avec cette nouvelle campagne, voyager en Côte d’Ivoire ne soit plus une inquiétude mortifère pour les populations. Car, à  la vue de ces chiffres, l’on est tenté de se demander, quel est le pourcentage de perdre sa vie quand on effectue un voyage en Côte d’Ivoire ?

Saxum, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008