Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire:  407 retraités militaires et gendarmes ont percu des chèques d'un montant total de 1,890 milliards de FCFA du FPM
 

Côte d'Ivoire: 407 retraités militaires et gendarmes ont percu des chèques d'un montant total de 1,890 milliards de FCFA du FPM

 
 
 
 15359 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 12 janvier 2017 - 16:23

© koaci.com – Jeudi 12 Janvier 2017 – Les retraités militaires et gendarmes de l’année écoulée ont perçu ce jour à  Abidjan leurs chèques du Plan épargne retraite mutualistes (FERM) du Fonds de prévoyance militaire (FPM).


Il s’agit de 407 retraités militaires et gendarmes qui ont reçu au total, la somme de 1,890 milliard de FCFA.

Ces retraités sont récompensés à  la hauteur de la confiance qu’ils ont placée en ce produit.

Au nom du PCA du FPM, le Général de brigade, Gnaolé Gbeuglé Clément a rappelé que la Mutuelle a versé en 24 ans 21 milliards de FCFA à  4885 retraités.

«L’assurance FERM est un excellent produit. Toutes les générations de retraités de 1993 jusqu’à  nos jours, ont reçu effectivement ce qui leur avait été promis. Ce produit offre aux gendarmes ou militaires en activités, l’accès à  des prêts sociaux en fin de carrière, il permet de vivre dignement en attendant le versement de la pension retraite, » s’est justifié le Général de brigade.

Une fois à  la retraite le travailleur tend vers le troisième à¢ge, à¢ge du foisonnement des maux.

C’est pourquoi, le FPM offre toujours aux gendarmes et militaires la possibilité de demeurer membre affilié de son régime maladie.

«Je vous invite à  poursuivre le paiement de vos cotisations. Son large réseau de partenaires médicaux publics et privés situe les uns et les autres sur la volonté des dirigeants du FPM d’offrir des soins de qualité aux adhérents et à  leurs familles. Malgré un environnement souvent difficile, la Mutuelle a réussi à  améliorer son cadre de travail et à  répondre attentes toujours croissantes des adhérents, » a ajouté le représentant du PCA du FPM.

Il a par ailleurs précisé que les résultats de la mutuelle restent prometteurs même si de nombreux défis sont à  relever à  long terme.

Il s’agit selon le Général de brigade d’assurer la sécurité du régime FERM et de prendre des mesures idoines permettant d’équilibrer rapidement le régime MDD.

C’est pourquoi, il invite les adhérents de continuer à  mutualiser leurs efforts car, ces défis sont à  la fois réalisables et financièrement accessibles.

Le chef du département prestation maladie maternité décès du FPM, le Lieutenant-Colonel Yao Kouakou Remi a rappelé que le Fonds de prévoyance militaire est composé de deux régimes, le régime MMD qui a pour principale mission de venir en appoint à  l’Etat en contribuant à  couvrir certains risques maladies des militaires et leurs familles.

Le régime de la retraite qui a pour mission de mener dans l’intérêt des membres participants une action de prévoyance sociale.

Il est revenu sur le dernier régime invitant et encourageant les retraités à  cotiser pour leur couverture maladie en étant des membres affilés.

«Membres affiliés vous continuerez de bénéficier de soins complémentaires de qualité, » a soutenu le Lieutenant-colonel, en exhortant les retraités à  se rendre au Fonds de prévoyance militaire pour la constitution de leurs dossiers de membre affilés.

«Il faut être dans les délais légaux car vous disposez de trois mois maximum, » a-t-il poursuivi.

Tout en motivant les nouveaux retraités à  rejoindre la famille FPM, le Lieutenant-colonel a indiqué que, passé le délai du 31 mars 2017, ils n’auront plus de possibilité car ils seront forclos.

Pour avoir accès au FPM, il faut selon lui être à  jour de ses cotisations de membres affiliés. Toute fois le Chef du département a informé les retraités que leur conjoint ne bénéficiera pas de soins que s’ils sont à  jour.

«Il n’y aura que vos enfants qui sont déjà  inscrits dans la base de donnée qui seront pris en charge. Les mariages et naissances après la retraite ne sont pas pris en compte, » a-t-il conclu.

Wassimagnon, Abidjan 

Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008