Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: PETROCI, des résultats négatifs enregistrés, une société en «perte de vitesse»
 

Côte d'Ivoire: PETROCI, des résultats négatifs enregistrés, une société en «perte de vitesse»

 
 
 
 13629 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 20 février 2017 - 17:38

Le Dr Ibrahima Diaby


© koaci.com – Lundi 20 Février 2017 –Avec la chute des cours du baril de pétrole brut qui est passée de 114 dollars US/baril à  52 voire 56 dollars US/baril, PETROCI a enregistré ces dernières années des résultats négatifs.


Société d’Etat, PETROCI se retrouve avec un résultat en forte perte pour 2015 face à  l'évolution des cours du baril de pétrole, puisque la vente est sa principale source de revenus.

«Nous sommes à  39,9 milliards FCFA de résultat négatif au terme de l’exercice 2015, » a précisé le Directeur général, le Dr Ibrahima Diaby.

Ces mauvais résultats sont également liés aussi à  la baisse de la production sur certains champs.

«Le résultat 2015 est fortement déficitaire avec une situation d’arriérés de dettes très importante, de l’ordre de $ 110 millions au titre des ‘cash calls’ et autres créances pour biens et services liés à  l’exploitation, » a insisté Ibrahima Diaby.

Face à  cette situation la société s’est séparée de 48 ex-collaborateurs et entend mettre en place un organigramme plus resserré et plus efficace qui prend en compte les créations de partenariats (JV) et les cessions de certaines activités dont la base logistique, le pipeline et le réseau de stations-service.

Selon le DG intérimaire ces mesures contribueront à  l’amélioration des résultats de la société.

Evoquant la situation liée à  la cession du pipeline, Ibrahima Diaby a affirmé que les discussions avancent avec les potentiels partenaires pour leur entrée dans la nouvelle société de pipeline.

«Déjà  deux partenaires ont confirmé à  Paris (mi-août 2016) leurs intentions et volontés de rentrer dans cette nouvelle société de pipeline. D’autres partenaires préparent leurs réponses pour la rentrée après la pose des vacances d’été. Bientôt, le Gouvernement et le Conseil d’Administration pourront apprécier le résultat des travaux et, nous l’espérons, nous autoriser à  créer cette société, » a-t-il expliqué.

La question de la société de stockage massif qui implique tous les actifs de GESTOCI est aussi à  l’ordre du jour et la PETROCI travaille en commission conjointe avec GESTOCI et d’autres acteurs.

«Nous avons déjà  au moins trois confirmations d’intentions de prise de participations, » a insisté Docteur Diaby.

En ce qui concerne la Base Logistique les discussions entamées ont été conclues et des documents annexes qui étaient en attente ont été signés.

Pour le réseau de stations-service PETROCI, le Conseil des Ministres et le Conseil d’Administration de PETROCI ont instruit la Direction Générale pour entrer en discussion avec le partenaire PUMA.

Aussi, cette cession a fait l’objet de nombreuses séances de travail et de visites tant à  Abidjan qu’à  l’intérieur du pays pour l’inventaire de l’ensemble des actifs.

«Nous avons beaucoup progressé et nous attendons de conclure, après réception de certains documents juridiques, que les avocats des deux parties sont entrain de réunir et vérifier la bonne prise en compte du personnel, » a mentionné le DG par intérim.

Par ailleurs, il faut noter que depuis quelques années, PETROCI est poursuivie par les juridictions nigérianes pour un contentieux suite à  l’acquisition du réseau de stations-service Chevron-Texaco en 2004.

Le DG affirme que la gravité de ce problème pourrait avoir des conséquences lourdes sur la société si cette question n’est pas traitée avec efficacité et prévient que les montants en cause dépassent le milliard de dollars US.

Il a enfin annoncé que le budget de la société a été révisé et le Conseil d’Administration l’a adopté avec une réduction de plus d’un tiers y compris les budgets de la Fondation.

Wassimagnon, Abidjan 

Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue de la présidentielle de 2020 sont elles compréhensibles?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Meeting conjoint FPI-PDCI, peuvent-t-ils vraiment s'entendre en vue de...
 
2462
Oui
65%  
 
1122
Non
30%  
 
183
Sans Avis
5%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008