Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Crise du cacao, le gouvernement donne les raisons et prend des mesures pour un retour à  la  normalisation
 

Côte d'Ivoire: Crise du cacao, le gouvernement donne les raisons et prend des mesures pour un retour à  la normalisation

 
 
 
 7327 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 23 février 2017 - 09:08

© koaci.com –Jeudi 23 Février 2017 – Comme annoncé à  l’issue du Conseil des ministres du mercredi, le gouvernement a fait une déclaration sur la crise qui secoue le secteur cacao depuis décembre 2016.

Le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, a indiqué que, cette situation est « essentiellement due aux défauts d’exécution de certains contrats et à  la sous-évaluation de la production sur la campagne principale. »

Le volume cumulé serait d’environ 350.000 tonnes, selon toujours ce dernier avant d’annoncer des mesures pour un retour à  la normalisation.

« Les contrats en défaut et l’excédent de production par rapport aux prévisions ont été totalement vendus et les soutiens correspondants sont entièrement couverts par le Fonds de Réserve et les excédents de stabilisation ; le paiement accéléré par le Conseil du Café-Cacao des soutiens ; le renforcement immédiat de la lutte contre la spéculation, en limitant et contrôlant les déblocages directs dans la messagerie ; l’accélération des déchargements en zone portuaire par le Conseil du Café-Cacao en liaison avec les opérateurs concernés ; le renforcement des conditions d’agréments des exportateurs ; la mise en place d’un comité interministériel présidé par le Premier Ministre en vue d’accélérer le processus de retour à  la normalisation et de procéder à  un audit du système de commercialisation du Conseil du Café-Cacao », a-t-il annoncé.

Poursuivant il a indiqué que, le Gouvernement tient à  rassurer les opérateurs que les engagements pris à  travers le système de commercialisation seront entièrement respectés, et les invite de ce fait à  participer de manière active aux ventes dans la messagerie. Qu'il (NDRL Gouvernement) est aussi conscient des difficultés que cette situation cause aux planteurs, donc il ne ménagera aucun effort pour la sauvegarde de leurs intérêts.

Donatien Kautcha, Abidjan
Recevez les notifications de KOACI.COM en temps réel avec notre nouvelle application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire : Le prix du super baisse de 20 FCFA, le gasoil reste in...
 
 
Côte d'Ivoire : Le prix du super baisse de 20 FCFA, le gasoil reste inchangé à  610 FCFA/ le litre
Economie
 
Cameroun : Satisfecit du gouvernement suite au déblocage de 76,3 milli...
 
 
Cameroun : Satisfecit du gouvernement suite au déblocage de 76,3 millions $ du FMI
Côte d'Ivoire : Taux  de pauvreté estimé à  47%, un expert révèle que l'ENSEA et l'AFD se sont trompés
Economie
Côte d'Ivoire : Taux de pauvreté estimé à  47%, un expert révèle...
Côte d'Ivoire il y a 6 mois
 
Côte d'Ivoire : Malgré les premiers bons signes, des importateurs de véhicules d'occasion appellent Alassane Ouattara à  réviser son décret
Economie
Côte d'Ivoire : Malgré les premiers bons signes, des importateurs...
Côte d'Ivoire il y a 6 mois
 
Cameroun : Sanctions de la Cobac contre des patrons de banques
Economie
Cameroun : Sanctions de la Cobac contre des patrons de banques
Cameroun il y a 6 mois
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Crise du cacao, le gouvernement donne les raisons et prend des mesures pour un retour à  la normalisation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
CD
Et pourtant le journal Le jour plus indique ceci à  la une : "APRES LES REMOUS DANS LA FILIERE CAFE-CACAO, OUTTARA EXIGE UN AUDIT". Si les raisons avancées par le ministres sont les vrais cause c'est que le journal ment alors? Qui dit vrai à  la fin?
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après les résultats de l’analyse de l’intoxication à Abatta, faut-il interdire la fabrication du Koutoukou dans le pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008