Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Mévente du cacao, Abidjan estime que le niveau des exportations traduit une normalisation
 

Côte d'Ivoire: Mévente du cacao, Abidjan estime que le niveau des exportations traduit une normalisation

 
 
 
 6785 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 22 mars 2017 - 17:57

Cacao

© koaci.com – Mercredi 22 Mars 2017 - Tout semble désormais rentré dans l'ordre dans la filière café-cacao, suite à  la mévente des fèves de cacao que les producteurs ont connu ces derniers jours.

Le Gouvernement annonce ce jour qu'à  la date du19 mars 2017, «le niveau des stocks détenus dans les régions et en attente de déchargement dans les ports qui était en moyenne de 60 000 tonnes sur la période mi-décembre à  peu près, la première quinzaine de février est de l'ordre de 25 000 tonnes ».

Il note un niveau de baisse hebdomadaire de l'ordre de 26% sur les deux dernières semaines comme indiqué par son porte-parole, Bruno Nabagné Koné faisant le point de la situation.

Le Gouvernement estime que cette régression est relativement importante puisqu'à  la date du 19 mars 2017, le niveau cumulé des autorisations d'exportation est en hausse de près de 10%, comparativement à  la même période de la campagne 2015-2016.

Le niveau des embarquements à  la même date connait également une hausse de 7,11% par rapport à  la même période de la campagne précédente.

«Je rappelle que le ralentissement observé dans la commercialisation s'explique en partie par le niveau des cours à  l'international qui a connu une baisse significative au cours de la campagne, » a déclaré Bruno Koné.

Selon lui, sur la période du 3 octobre 2016, début de la campagne principale 2016-2017, au 17 mars 2017, l'on a noté une baisse des prix internationaux de l'ordre de 27%.

«Nous sommes passés d'à  peu près 1 800 FCFA à  aujourd'hui, un prix moyen qui est de l'ordre de 1 300 FCFA, après que le prix a atteint un minimum de 1239 FCFA il y a quelques jours seulement, » a expliqué le porte-parole du Gouvernement.

Pour faire face à  cette baisse, le Conseil du café-cacao a eu recours à  une part importante de ses ressources de stabilisation comme précisé par Koné.

«En somme, à  ce jour, le niveau actuel des stocks en région et le niveau des exportations traduit une normalisation de la commercialisation du cacao au titre de la campagne principale qui s'achève le 31 mars 2017. » a-t-il conclu.

Wassimagnon, Abidjan

JOINDRE KOACI: +225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com

 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire : Le prix du super baisse de 20 FCFA, le gasoil reste in...
 
 
Côte d'Ivoire : Le prix du super baisse de 20 FCFA, le gasoil reste inchangé à  610 FCFA/ le litre
Economie
 
Cameroun : Satisfecit du gouvernement suite au déblocage de 76,3 milli...
 
 
Cameroun : Satisfecit du gouvernement suite au déblocage de 76,3 millions $ du FMI
Côte d'Ivoire : Taux  de pauvreté estimé à  47%, un expert révèle que l'ENSEA et l'AFD se sont trompés
Economie
Côte d'Ivoire : Taux de pauvreté estimé à  47%, un expert révèle...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Malgré les premiers bons signes, des importateurs de véhicules d'occasion appellent Alassane Ouattara à  réviser son décret
Economie
Côte d'Ivoire : Malgré les premiers bons signes, des importateurs...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Cameroun : Sanctions de la Cobac contre des patrons de banques
Economie
Cameroun : Sanctions de la Cobac contre des patrons de banques
Cameroun il y a 7 mois
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Mévente du cacao, Abidjan estime que le niveau des exportations traduit une normalisation
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
lindsay 2
3- Pour résoudre la crise, les mesures suivantes ont été prises : • les contrats en défaut et l’excédent de production par rapport aux prévisions ont été totalement vendus et les soutiens correspondants sont entièrement couverts par le Fonds de Réserve et les excédents de stabilisation ; • le paiement accéléré par le Conseil du Café-Cacao des soutiens ; • le renforcement immédiat de la lutte contre la spéculation, en limitant et contrôlant les déblocages directs dans la messagerie ; • l’accélération des déchargements en zone portuaire par le Conseil du Café-Cacao en liaison avec les opérateurs concernés ; • le renforcement des conditions d’agréments des exportateurs ; • la mise en place d’un comité interministériel présidé par le Premier Ministre en vue d’accélérer le processus de retour à  la normalisation et de procéder à  un audit du système de commercialisation du Conseil du Café-Cacao.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008