Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Un maquis-resto formellement interdit aux élèves et étudiants en tenues
 

Côte d'Ivoire: Un maquis-resto formellement interdit aux élèves et étudiants en tenues

 
 
 
 14195 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 19 avril 2017 - 11:13

Le maquis (Ph KOOACI.COM)

© koaci.com – Mercredi 19 Avril 2017 – Le week-end Pascal a été le cadre pour KOACI.COM d’écumer certains lieux de retrouvailles du District d’Abidjan afin de se rendre compte de la ferveur de la fête.

Notre tour d’horizon nous a conduits dans la plus grande commune qui est Yopougon, où la célébration de la résurrection de Jésus Christ a été sobre cette année.

Si l’engouement était constaté naturellement dans les églises, ce n’était pas le cas pour des endroits réputés pour accueillir de nombreux fêtards.

Dans notre parcours, nous avons a été émerveillé par l’espace « Lathymess » situé au quartier Niangon.

La particularité de l’endroit prisé des amateurs de «bonne bouffe» et des consommateurs d'alcool, réside dans le fait que d'y être mis face une pancarte pour le moins surprenante (ph2).

En effet, l’écriture sur cette dernière fixée au mur s’adresse directement aux élèves et étudiants sur laquelle est mentionnée cette phrase : « Il est formellement interdit aux élèves et étudiants en tenues de s’asseoir au resto », fin de citation.

A l’une des responsables que nous approchons pour en savoir plus, elle expliquera. « Nous voulons nous démarquer des autres. Ici nous sommes des responsables. Et ce quartier abrite de nombreuses écoles secondaires et techniques. Au moment les autorités ne veulent pas des maquis auprès des établissements scolaires et supérieurs, on ne peut accepter que des élèves et étudiants viennent s’abreuver dans notre espace les jours scolaires. C’est une manière pour nous de jouer pleinement un rôle dans l’éducation de nos cadets et cadettes », a –t-elle justifié.

Une mesure assez rare pour n'être soulignée dans l’une des communes d’Abidjan où il est fréquent de voir les apprenants s’exhiber en tenues scolaires dans les maquis situés à  proximité de leurs établissements.

Reste à  savoir si elle servira d’exemple aux autres propriétaires des maquis afin que les élèves et étudiants ne confondent pas les jours consacrés aux études à  ceux réservés aux congés, repos et vacances.

Donatien Kautcha, Abidjan

JOINDRE KOACI: +225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008