Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo: Ces voitures qui «diffusent» des expériences et des leçons de la vie
 

Togo: Ces voitures qui «diffusent» des expériences et des leçons de la vie

 
 
 
 14901 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 29 avril 2017 - 14:47

Un taxi samedi à  Lomé (ph KOACI.COM)

© koaci.com– Samedi 29 Avril 2017 – A Lomé, la capitale du Togo, et dans des localités de l’intérieur du pays, on retrouve souvent sur le vitre arrière des taxis et des bus des inscriptions en français, en anglais et en langues locales sous forme de pensée, de nom … et parfois d’un avertissement.

En général et pour le curieux, ces inscriptions sont des messages adressés aux passagers, aux passants bref à  la population. Notre curiosité nous a permis de comprendre pourquoi des propriétaires ou des chauffeurs écrivent-ils sur leurs voitures.

Le conducteur d’une moto taxi, zemidjan, qui nous a remorqué à  Akodesséwa, dans la zone portuaire à  Lomé, n’a pas tardé en chemin avant d’arriver à  l’arrêt des taxis au marché de Bè.

Là , en attendant un taxi, notre regard a été attiré par un premier véhicule qui porte cette inscription « Dieu n’oublie personne ». De la manière dont certaines personnes collaient cette inscription au conducteur comme si c’était son nom, nous a motivé à  l’approcher. Ayant décidé d’emprunter ce taxi pour le reste de la course, le chauffeur, Sokey, nous a expliqué que « l’inscription Dieu n’oublie personne est une longue histoire ».

Prié de nous parler un peu de cette histoire, le jeune conducteur du taxi a poursuivi que « après une incompréhension avec mon ancien employeur qui n’acceptait rien comme excuse en cas de panne, le taxi que je conduisais a été arraché avec un sort que personne ne me confiera plus son véhicule. Cinq mois plus tard, ma femme a rassemblé son économie et plus les cadeaux reçus des amis lors des funérailles de son père, elle m’a acheté une voiture et c’est avec nous avons fait des réalisations ».

Une fois arrivée à  Agoè-Nyivé, la curiosité nous a fait découvrir des inscriptions sur certaines voitures telles que « Dis pour toi », « Agbemegnan » et « La vie est un caméléon ».

A propos du taxi portant la griffe « Agbemegnan » entendez littéralement histoire de la vie, son conducteur Koffi s’est expliqué que « cette voiture, c'est l’histoire de ma vie. Aujourd'hui, ceux qui ne savent pas comment j'ai commencé, pensent que j’ai eu une voiture cadeau. J’ai connu des épreuves, j’ai fait des sacrifices, j’ai renoncé à  certaines choses et j’ai acheté ma voiture ».

Un autre engin de couleur blanche porte l’inscription suivante « Venunye ». Pour ce cas, Komlan a expliqué que « Vous ne pouvez pas faire continuellement du bien aux gens dans ce monde. Si vous le faites, vous attirez des problèmes mais en toutes choses il faut toujours demander la grà¢ce de Dieu comme un bouclier ».

Enfin un véhicule venu du nord du pays fait lire au niveau des deux côtés des portières que « La vie est un caméléon ». Interrogé, Ahmadou, le conducteur révèlera que « C'est la logique de la vie. Elle peut changer de couleur à  tout moment et donc si vous vous levez dans le coté qui rayonne de lumière, conduisez-vous avec sagesse, sans décisions hà¢tives, faites que votre éclat rejaillisse autour de vous. Tout a un début, il faut aller étape par étape ».

En somme, loin d’être un simple décor, les inscriptions sur les taxis représentent un résumé des expériences de la vie pour certaines personnes et pour d’autres des leçons de la vie qui pourront instruire la population à  mieux se conduire.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Accès à Internet, en proposant des "pass reseaux sociaux" les opérateurs téléphoniques jouent ils le jeu du système américain au detriment de l'économie africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des...
 
2432
Oui
67%  
 
1069
Non
29%  
 
153
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008