Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Fête du travail, les syndicats sans pitié pour les autorités
 

Côte d'Ivoire: Fête du travail, les syndicats sans pitié pour les autorités

 
 
 
 15910 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 01 mai 2017 - 21:56

© koaci.com – Lundi 01 Mai 2017 – A l'instar des autres villes de la Cote d'Ivoire qui ont célébré la fête du travail le 1er mai, Bouaké n'a pas dérogé à  la tradition. C'est le boulevard du carnaval de Bouaké qui a abrité les festivités de la célébration de la fête du travail.


Cette faible mobilisation de la population n'a pas empêché les responsables syndicaux de la centrale syndicale Humanisme section régional de Bouaké et de la fédération nationale des travailleurs du textile,du coton et de l'anacarde de Côte d'Ivoire d’égrainer les problèmes auxquels sont confrontés la population et les différentes entreprises qui faisaient la fierté de cette ville.


C'est le secrétaire général de la centrale syndicale Humanisme Diabagate Lacina qui a ouvert le sac des flèches à  l'endroit du maire de la commune de Bouaké en lui rappelant la construction du grand marché de cette ville qui avait été promis à  la population et brandit comme argument de campagne.


"C'est aussi le lieu d'interpeller M.le maire afin qu'il ne continue pas de tourner dos à  la population. Où est le marché qu'il avait promis pendant la campagne? Le mandat tend vers sa fin et nous ne voyons rien.Cela nous viendra en souvenir pendant les élections à  venir.N'oublions pas que le premier secteur économique de notre pays est le commerce. La majorité de la population pratique le commerce pour faire face à  sa survie.Dommage ! Mille fois dommage!", a- t-il lancé avant de poursuive :  "Monsieur le maire,il n'y a plus de bonnes routes dans notre ville. Celles qui étaient en réfection ont été abandonnées. Agissez maintenant", a affirmé Diabagaté Lacina.


Le secrétaire régional de la centrale syndicale humanisme a fait également une adresse au préfet de région, représenté par le secrétaire général 1 ,Vakaba Koné.


"Monsieur le préfet, votre région, notre région est à  l'image du pays remplie de chômeurs. Nos enfants bardés de diplômes sont à  la maison toujours à  nos charges parce que n'ayant rien à  faire. C'est ce qui explique le gangstérisme, les agressions,les vols et en désespoir de cause le départ vers l'Europe qui est très souvent le synonyme de mort par noyade". Comme solution, Diabagaté Lacina propose le formatage de l'école afin que dans l'enseignement général soit insérré un '' savoir- faire très pratique''.


 
Quant au président de la fédération nationale des travailleurs du textile, du coton et de l'anacarde de Côte d'Ivoire,Sekongo Drissa,il est revenu sur la mauvaise santé des entreprises de textiles.


"Malgré les efforts consentis, la filière coton à  mal de son industrie par l'insuffisance d'approvisionnement en matière première des usines de Trituration et filature( COTRAF à  Korhogo, COTIVO a Agboville,UTEXI-CI à  Dimbokro, TGG et OLHEOL à  Bouaké) ; conséquence, plus de dix milles( 10.000) emplois menacés. Les travailleurs de ces structures sont dans le désarroi car toujours soumis aux chômages techniques et aux licenciements collectifs pendant que le gouvernement ivoirien à  sa tête le président de la république prône la politique de l'emploi et de la transformation de nos matières premières".


Kouassi N'Guessan Germain,secrétaire général UGTCI Bouaké a rappelé les 83 mois d’arriérés des agents des zones ex- CNO, et remis un cahier de doléances au représentant du préfet.


Vakaba Koné, secrétaire général de la préfecture de Bouaké s'est insurgé contre l'insécurité et l'incivisme notoire des Bouakois. Au nom du préfet Aka Konin, il a donné l'assurance de mettre de l'ordre dans cette ville qui enregistre de nombreux accidents chaque jour.



 

Donatien Kautcha, Abidjan et Source sur place à  Bouaké.  


Joindre KOACI.COM et le service commercial au +225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com




 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 7 mois
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Fête du travail, les syndicats sans pitié pour les autorités
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
erica
Le Gouvernement a procédé au déblocage des salaires des fonctionnaires qui étaient bloqués depuis plusieurs années et les montants annuels payés dans le cadre du déblocage, dépassent largement les stocks d’arriérés réclamés. En réglant la question du déblocage le Gouvernement attendait régler définitivement celui des arrières qui hélas font encore objet de revendication.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
erica
Le Gouvernement reste ouvert au dialogue et les négociations vont se poursuivre avec les différents syndicats.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
erica
Le Gouvernement reste ouvert au dialogue et les négociations vont se poursuivre avec les différents syndicats.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Gabon: Remis après son AVC, Ali Bongo vous apparait il désormais apte à bien présider le pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: DJ Arafat était il véritablement un exemple pour la jeunesse ivoirienn...
 
721
Oui
22%  
 
2511
Non
75%  
 
98
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008