Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: A San Pedro, le CEMAG Touré Sékou aux militaires, «Je ne veux plus entendre parler de 8400, 2600, ex-FDS, ex-FAFN»
 

Côte d'Ivoire: A San Pedro, le CEMAG Touré Sékou aux militaires, «Je ne veux plus entendre parler de 8400, 2600, ex-FDS, ex-FAFN»

 
 
 
 45003 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 02 juin 2017 - 10:50

©Koaci.com- Vendredi 02 juin 2017- Du 31 mai au 1er juin 2017, le Général de division et chef d’Etat-major des armées, Touré Sékou, a entrepris des tournées de « sensibilisation » dans les casernes militaires à  l’intérieur du pays, quelques semaines après les soulèvements de mutins pour réclamer le reliquat de leurs primes.

A l’étape de San Pedro, au Bataillon de Sécurisation du Sud-Ouest, Touré Sékou a beaucoup insisté sur la cohésion au sein de l’armée.

« La cohésion signifie qu’il n’y a que des catégories de grades », a souligné le chef d’Etat-major, à  propos de l’une des griefs des mutins sur le déclassement de leur catégorie, rappelant que « les catégories au sein de toutes les armées du monde sont au nombre de trois, à  savoir les officiers, les sous-officiers et les militaires du rang, les signes distinctifs étant la tenue, la couleur du béret, le grade et l’insigne de corps ».

Pour le CEMAG, les soldats devraient se battre à  maintenir la cohésion dans leur corps, préserver son honneur et par extension le drapeau national, sans quoi, il serait impossible d’ « améliorer les relations entre l’armée et la Nation. De ce fait, il a souhaité qu’ils mettent fin aux différentes affinités qui existent entre eux.

« Je ne voudrais plus entendre parler, de ’’ 8400’’, de ‘’2600’’, ‘’d’ex-FDS’’, ‘’d’ex-FAFN’’. Je veux entendre parler de l’armée ivoirienne avec des officiers, des sous-officiers et des militaires du rang », a-t-il souhaité.

Après le périple dans les casernes de l’intérieur du pays, le Général de division et chef d’Etat-major des armées, Touré Sékou, accompagné par le commandant supérieur de la gendarmerie, le Général Nicolas Kouakou Kouadio, devrait poursuivre cette tournée dans les casernes d’Abidjan ce week-end.

Casimir Boh, Abidjan

Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon...
 
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon coupe la circulation pendant des heures
Société
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect ar...
 
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect arrêté
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux productifs passe de 35 000 à  50 000 ménages, dès fin décembre 2018
Société
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux pro...
Côte d'Ivoire il y a 6 mois
 
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son domicile d'Adzopé
Société
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son do...
Côte d'Ivoire il y a 6 mois
 
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 6019 éléments déployés, voici les dernières  dispositions prises
Société
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 60...
Côte d'Ivoire il y a 6 mois
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: A San Pedro, le CEMAG Touré Sékou aux militaires, «Je ne veux plus entendre parler de 8400, 2600, ex-FDS, ex-FAFN»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
dramani
Et voilà  comment un CEMAG retrouve son autorité après que les ex combattants mutins ont reçu 10 millions de butin de guerre (2 millions pour la fin juin). Lollllll. Dégagez les ''8400'', ces militants bornés du rdr et vous assurerez et conforterez votre autorité dans une armée républicaine où le respect de la hiérarchie est le premier des principes fondamentaux.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
xmo
« Je ne voudrais plus entendre parler, de ’’ 8400’’, de ‘’2600’’, ‘’d’ex-FDS’’, ‘’d’ex-FAFN’’.... et bla bla bla! et quoi encoire!! Vas dire ça à  Bouaké. C'est San Pedro tu peux raconter ces sornette! Tu penses que c'est fini? c'est juste le debut! batard là !
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
En tout cas tjrs moins ridicule que le general dogpoclé general mougousseur djo sur le theatre d un bobaraba....pendant son assaut final
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SAFIE
‘’L’Etat-major des armées lance un appel au calme et invite l’ensemble des militaires à  respecter le cadre règlementaire de travail et à  faire preuve d’une grande discipline. En tout état de cause, tout militaire se livrant à  des actes répréhensibles s’expose à  des sanctions disciplinaires sévères telles que prévues par le règlement de discipline général’’, a déclaré le Général Touré (Le Chef d’Etat-major des armées de Côte d’Ivoire) sur les antennes de la télévision publique nationale.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SAFIE
‘’L’Etat-major des armées lance un appel au calme et invite l’ensemble des militaires à  respecter le cadre règlementaire de travail et à  faire preuve d’une grande discipline. En tout état de cause, tout militaire se livrant à  des actes répréhensibles s’expose à  des sanctions disciplinaires sévères telles que prévues par le règlement de discipline général’’, a déclaré le Général Touré (Le Chef d’Etat-major des armées de Côte d’Ivoire) sur les antennes de la télévision publique nationale.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Sékou Touré dit du n'importe quoi. Un type comme lui doit etre chassé , malheureusement il est un nordiste
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
baryond
Donc cette armée de pieds nickelés avait un CEMA?
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après les résultats de l’analyse de l’intoxication à Abatta, faut-il interdire la fabrication du Koutoukou dans le pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008