Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali: La révision de la constitution divise  la classe politique, de nouveaux pouvoirs accordés à  IBK
 

Mali: La révision de la constitution divise la classe politique, de nouveaux pouvoirs accordés à  IBK

 
 
 
 30893 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 07 juin 2017 - 20:57

IBK

© Koaci.com- Mercredi 07 Juin 2017-La révision de la Constitution au Mali a été adopté, à  la majorité par le parlement.

L'Assemblée nationale du Mali a adopté le 3 juin à  la majorité, la loi portant révision de la Constitution du 25 février 1992 avec 111 voix pour, 35 contre et 0 abstention des députés.

Le gouvernement a justifié sa volonté de réviser la Constitution par le souci de corriger des lacunes et des insuffisances de la Constitution de 1992.

D’après l'opposition malienne, la révision constitutionnelle renforce les pouvoirs du président de la république, Ibrahim Boubacar Keita.

« Nous pensons que ce n’est pas une bonne chose, parce que le Sénat est appelé à  représenter les collectivités territoriales. Et il n’y a aucune raison de ne pas faire élire tous les sénateurs pour le Sénat. Naturellement, cela donne une possibilité, beaucoup de pouvoir au président de la République qui non seulement va arracher au gouvernement la mission de la détermination de la politique de la Nation, il va nommer des sénateurs » a expliqué le P résident du groupe parlementaire d'opposition Vigilance républicaine et démocratique (VRD).

Notons que ce vote ouvre la voie au référendum prévu le 9 juillet prochain pour valider ou non cette révision de la loi fondamentale malienne.

KOACI

Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)


Ou Apple (cliquez et installez la sur votre iphone ou ipad)


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après les résultats de l’analyse de l’intoxication à Abatta, faut-il interdire la fabrication du Koutoukou dans le pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008