Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso: Projet gouvernemental d'acquisition de 1000 véhicules, une «dépense de prestige» critiquée par l'opposition
 

Burkina Faso: Projet gouvernemental d'acquisition de 1000 véhicules, une «dépense de prestige» critiquée par l'opposition

 
 
 
 26911 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 12 juin 2017 - 16:30

©Koaci.com – Lundi 12 juin 2017 – L’union pour le progrès et le changement (UPC), principal parti de l’opposition politique au Burkina, a qualifié de «décision hasardeuse» la volonté du gouvernement d’acquérir un millier de véhicules au profit de l’Administration, au détriment d’autres priorités sanitaires.

Le gouvernement burkinabè a adopté lors du dernier Conseil des ministres tenu le 7 juin «un rapport relatif à  l’acquisition de véhicules au profit de l’Administration au titre du budget de l’Etat, exercices 2017 et 2018».

«Cette opération d’acquisition de véhicules fait suite à  la réforme du parc auto en 2016, dont 1 546 véhicules ont été vendus», précisait le compte-rendu.

L’UPC s’est dite étonnée de cette «décision hasardeuse» du Gouvernement alors que la veille du conseil des ministres qui a décidé l’achat de nouveaux véhicules, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba était à  l’hôpital Yalgado Ouédraogo où Il y a constaté «le manque criard de matériels, la vétusté des infrastructures et, surtout, la misère des malades trainant dans les couloirs et le scanner en panne depuis trois semaines».

«Après tous ces constats, que le Premier ministre préside le lendemain un Conseil des ministres qui décide de faire des dépenses de prestige, est une insulte à  la conscience des Burkinabè », dénonce l’UPC dans un communiqué.

«Dans ce contexte de morosité de l’économie, d’insécurité et de vie chère, ce gouvernement devrait agir selon des priorités, au lieu d’engager des dépenses aussi floues qu’impertinentes», estime le parti de Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition.

Et le parti d’exiger «toute la lumière sur cette affaire de ventes et d’achats de véhicules» tout en demandant que « soient publiées les raisons qui ont prévalu à  la vente des 1546 véhicules de l’Etat en 2016, ainsi que la somme que cette vente a rapporté aux caisses de l’Etat ».

Boa, Ouagadougou

Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)


Ou Apple (cliquez et installez la sur votre iphone ou ipad)



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue de la présidentielle de 2020 sont elles compréhensibles?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Meeting conjoint FPI-PDCI, peuvent-t-ils vraiment s'entendre en vue de...
 
2462
Oui
65%  
 
1122
Non
30%  
 
183
Sans Avis
5%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008