Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: La CEI réformée dans moins de 155 jours, la démission de Youssouf Bakayoko attendue
 

Côte d'Ivoire: La CEI réformée dans moins de 155 jours, la démission de Youssouf Bakayoko attendue

 
 
 
 52357 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 14 juin 2017 - 06:19

Ouattara et Bakayoko

La Cour Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples est claire et limpide dans son arrêt mais l'Etat lance une nouvelle procédure vraisemblablement dilatoire apprend Koaci.com.

En effet, la CADHP ordonne à  l’Etat "de modifier la loi n° 2014 -335 du 18 juillet 2014, relative à  la commission électorale indépendante pour la rendre conforme à  ses engagements internationaux" puis "de lui soumettre un rapport sur l’exécution de la présente décision dans un délai raisonnable qui, dans tous les cas ne devra pas excéder une année à  partie de la date du prononcé de l’arrêt " insiste la cour.

Par ailleurs l'Etat entame six mois après cette décision de justice dûment rendue, une nouvelle procédure pour l'interprétation de cet arrêt. Et pourtant, le climat politique confirme que 2020 c'est maintenant. Autant les groupes politiques se préparent à  compétitionner, autant ces futures élections nécessitent des institutions fortes et préparées à  les organiser.

La Charte Africaine sur la démocratie, les élections et la Gouvernance stipule en son article 17(1) que « Tout Etat partie doit : créer et renforcer les organes électoraux nationaux indépendants et impartiaux, chargés de la gestion des élections. »

En Côte d’Ivoire la Commission Nationale Électorale(CNE) d'alors a souffert du régime militaire qui était en place après le coup d'Etat de 1999. 


Honoré Guié, Président de la CNE résiste aux multiples pressions, ce qui sûrement atténuera les dégà¢ts de la crise post électorale 2000 se souvient-on.


Cependant dix ans plus tard les prochaines présidentielles écrasent plus de 3000 vies humaines.

Dans son rôle d'arbitre, l'actuelle CEI pilotée par Youssouf Bakayoko a été un lamentable champ d'expression d'intérêts partisans. "L’APDH préconise que les membres de la CEI soient prioritairement issus de la société civile". Et d'ajouter "ouvrir les Commissions électorales aux formations politiques, c'est courir le risque de reproduire, en leur sein, les rivalités politiques" dénonce l'ONG.

"Cette option comporte l'avantage de pousser jusqu'au bout l'exigence d'indépendance et d’impartialité des membres de la CEI, de l'ériger au rang de principe statutaire ou « déontologique »" confie Abraham Denis, Président de L'APDH.

Un rapport d'experts du Conseil pour le Développement de la Recherche en Sciences Sociales en Afrique(CODESRIA) en partenariat avec la fondation Open Society for West Africa (OSIWA), conforte cette démarche d'impartialité et de crédibilité de l'actuelle Commission Électorale du pays. En effet, "l’indépendance d’esprit, l’expérience et le courage des membres de la CNE ont permis à  cette structure de résister aux manœuvres et pressions de toutes sortes et de faire échec au coup d’état du Général GUEI au moment de la proclamation des résultats de l’élection présidentielle de 2000". Par contre, "l’identité politiquement affirmée" des acteurs de la CEI "laissait entrevoir des difficultés de fonctionnement et l’élection présidentielle de 2010 a fini par révéler l’absence d’indépendance de ses membres à  l’égard des pouvoirs constitués. Les querelles intra partisanes ont nourri, à  l’occasion, le positionnement des principaux membres de la structure vis-à -vis de l’ensemble des différentes opérations du processus électoral. Cela a eu pour conséquences manifestes les blocages organisés dans le recensement électoral des votes, l’opposition à  la proclamation officielle et la contestation des résultats officiels par des membres de la CEI" rappellent ces institutions internationales en guise d'interpellation préventive.

D'avis concordant, le Président de l'actuel Commission Électorale Indépendante(CEI) et l'Etat de Côte d’Ivoire doivent prendre leur responsabilité pour doter le pays d'une Commission Électorale politiquement désarmée.
Les survivants de la crise post électorale 2011 étaient en droit de voir cette commission d'arbitrage électorale totalement réformée.

Ainsi pour la société civile, le respect de l'arrêt de la CADHP, l'aboutissement de la réconciliation nationale et la sécurisation de la République, donnent un sens au siège de membre non permanent occupé par le pays au Conseil de sécurité Onusien et aux ratifications de conventions internationales dont le pays est fier.

Saxum, Abidjan

Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)


Ou Apple (cliquez et installez la sur votre iphone ou ipad)


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 6 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 6 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 6 mois
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: La CEI réformée dans moins de 155 jours, la démission de Youssouf Bakayoko attendue
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
FMK
Sarko et Obama partis, clair que si le Bakayoko, qui devait avoir quitté depuis, reste pour la prési de 2020, l'issue de celle ci serait peu crédible...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Youssouf Bakayoko s'est toujours comporté comme un puissant intouchable..
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
gobelin
tant que Bakayoko sera président de la cei, il n'y aura aucune élection crédible en côte d'Ivoire.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
gobelin
tant que Bakayoko sera président de la cei, il n'y aura aucune élection crédible en côte d'Ivoire.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
au moins Bakayoko n'a pas dit de sa propre bouche qu'il était habité par SATAN dixit yao ndré lol
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ivoir ENSO
Ceux qui s'en accaparent ont tord aujourd'hui n'est pas comme hier. Il faut des institutions crédibles voulues par tous des quatre coins du pays. L'histoire nous apprend que la nation c'est le vouloir vivre ensemble. Or vivre ensemble suppose qu'on s'est donné des regles acceptées par tous dans tous les domaines.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mossidramane
Un jour à  la sortie d'un aéroport européen, je suis tombé nez à  nez avec ce salopard, tout de suite, j'ai eu l'idée de lui donner une bonne raclée, car il était bizarrement seul, mais j'ai eu la sagesse de le laisser avec sa conscience, bien sûr, s'il a n'a une. Dieu seul sait comment ils finiront tôt ou tard.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Okapi
@ MOSSIDRAMANE. Juste pour te dire que le "Dieu" dont tu fais allusion à  la fin de ton post n'aime pas la violence, la haine, les insultes et le mépris qui sont exprimés dans ton petit texte. Vous aimez trop mélanger "Dieu" avec vos projets malsains. C'est vraiment triste. Si ton petit "dieu" était au pouvoir, tu aurais tenu un autre langage à  l'égard de Bakayoko.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après les résultats de l’analyse de l’intoxication à Abatta, faut-il interdire la fabrication du Koutoukou dans le pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008