Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Daloa, les enseignants de l'université Lorougnon Guédé prolongent leur grève entamée depuis le 06 juillet jusqu'à  satisfaction de leurs griefs
 

Côte d'Ivoire: Daloa, les enseignants de l'université Lorougnon Guédé prolongent leur grève entamée depuis le 06 juillet jusqu'à  satisfaction de leurs griefs

 
 
 
 10456 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 29 juillet 2017 - 20:06

©Koaci.com- Samedi 29 juillet 2017- Les cours à  l’université Lorougnon Guédé à  Daloa sont à  nouveau interrompus. La cause à  une nouvelle grève lancée depuis le 06 juillet 2017, après des mouvements de protestation similaires organisés l’année dernière par des enseignants.

Instigateur de cet arrêt de travail, la Coordination Nationale des Enseignants du Supérieur et Chercheurs de Côte d’Ivoire (CNEC) section Daloa, a remis à  l’ordre du jour, au cours d’une conférence de presse animée vendredi, les mêmes points de discorde évoqués l’année dernière.

Ce sont entre-autres la non revalorisation des salaires des promus CAMES de 2015 et 2016 et des primes de recherche pour les promus 2016 ; la mise aux oubliettes des Gaps sur les HC 2013-2014, 2014-2015 ; la variation périodique des documents relatifs aux décharges horaires ; l’absence de découpage de l’année académique ; la mauvaise organisation des examens ; le manque d’équipement dans les salles de cours ; le manque de matériels didactiques ; la suppression de certains parcours (L3 de criminologies, Mines et Energie), etc.

Selon le secrétaire Général de la CNEC, Diarra Ali, en dépit des rencontres de discussion organisées avec la gouvernance de l’université et le ministère de tutelle dirigée par le professeur Ly Ramata qui sollicite la patience des enseignants face aux solutions en cours, « aucun point de leur revendication n’a été résolu », à  l’heure actuelle.

De ce fait, les enseignants de l’université Lorougnon Guédé, comptent poursuivre leur grève le temps que prendront les autorités pour résoudre les points énumérés plus haut.
« Tant que nos revendications n’auront pas trouvé satisfaction, nous nous engageons à  ne plus dispenser les cours et à  empêcher toutes autres formes d’activités au sein de l’université », a martelé Diarra Ali, ajoutant, toutefois être ouvert au dialogue et à  la concertation.

L’université Jean Lorougnon Guédé a été ouverte en 2012 et compte huit (8) mille étudiants, rappelle-t-on.

Casimir Boh, Abidjan et une correspondance particulière à  Daloa



Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Accès à Internet, en proposant des "pass reseaux sociaux" les opérateurs téléphoniques jouent ils le jeu du système américain au detriment de l'économie africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des...
 
2432
Oui
67%  
 
1069
Non
29%  
 
153
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008