Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Crise anglophone, les personnes interpellées retrouvent leur liberté
 

Cameroun: Crise anglophone, les personnes interpellées retrouvent leur liberté

 
 
 
 7126 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 01 septembre 2017 - 05:33

L’ex-avocat général (blanc) Ayah Paul Abine libéré jeudi, 7 mois après son incarcération (Ph)

© koaci.com- Vendredi 1er septembre 2017- Au total, 55 personnes interpellées et jugées dans le cadre des violences liées à  la crise anglophone, retrouvent leur liberté, après le décret du président Biya, sur l'arrêt des poursuites judiciaires.

24 autres personnes dont les procédures sont encore pendantes devant le tribunal militaire de Yaoundé, restent en prison. Leur sort sera connu lors des prochaines audiences.

Le décret exclu de la liste des bénéficiaires, les prévenus poursuivis pour assassinat, destruction des emblèmes nationaux dont le drapeau et les auteurs d’appel à  la sécession.

La décision prise par le président Paul Biya, est « conforme aux dispositions de l’article 13 alinéa 4 de la loi n°2017/012 du 12 juillet 2017 portant code de justice militaire », a expliqué ce jeudi aux médias, Issa Tchiroma Bakary, le ministre camerounais de la communication et porte-parole du gouvernement.

D’après cette loi, « le président de la république, peut en effet prescrire l’arrêt à  tout moment, avant le prononcé du jugement, de toute poursuite pénale devant le tribunal militaire, en fonction des impératifs qu’il lui apparaît nécessaires de faire valoir », va poursuivre Issa Tchiroma Bakary.

Pour celui qui assure le porte- parolat du gouvernement, il ne s’agit pas d’une « immixtion de l’exécutif, ni d’une atteinte à  l’indépendance du pouvoir judiciaire, mais d’une simple application des textes législatifs régissant l’organisation de la justice » au Cameroun.

Le décret du président Paul Biya qui sonne le retour à  la cohésion sociale, a été salué par António Guterres, le secrétaire général de l’ONU.

Armand Ougock, Yaoundé

Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez-la sur votre mobile)

Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iphone ou ipad)


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vous inquiète-t-elle?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008