Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Dépassé par le phénomène des «microbes», le pouvoir annonce la tenue d'un Conseil national de sécurité
 

Côte d'Ivoire: Dépassé par le phénomène des «microbes», le pouvoir annonce la tenue d'un Conseil national de sécurité

 
 
 
 23625 Vues
 
  9 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 07 septembre 2017 - 06:24

© Koaci.com - Jeudi Septembre 2017 - D’importantes discussions ont eu lieu sur les sujets de sécurité ce jour en conseil des ministres en attendant le Conseil national de sécurité prévu demain, jeudi qui débattra d’un certain nombre de points, notamment celui relatif à  la recrudescence des «microbes» dans le District d’Abidjan.

A la suite de ce Conseil national de sécurité, qui fait suite à  de nombreuses tentatives et annonces en la matière sous l'ère de l'ancien ministre de l'interieur Bakayoko, un communiqué sera publié et le ministre de l’Intérieur interviendra sur un certains nombre de mesures qui ont été discuté à  l’occasion du conseil des ministres du jour mais qui feront l’objet de discussion complémentaire jeudi.

Le porte-parole du Gouvernement ivoirien, Bruno Nabagné Koné a rassuré ses compatriotes que le sujet des microbes ou « enfants en conflits avec la loi » préoccupe fortement le Gouvernement qui se soucie de la sécurité des populations partout où elles sont.

Selon lui, le Gouvernement regrette ce qui se passe et ce qui est imputé à  ces « jeunes délinquants mineurs ».

Le porte parole d'un gouvernement qui apparait souvent dépassé par les situations sécuritaires, avoue que ce n’est pas toujours des jeunes délinquants mineurs et soutient qu’il y a beaucoup de choses à  dire sur ce phénomène qui a pris de l’ampleur ces derniers jours dans la capitale économique ivoirienne, avec son corollaire de pertes en vies humaines.

« Je pense qu’on pourrait en parler plus longuement et plus précisément, » a-t-il conclu.

Le phénomène des microbes, révélé à  l'après crise (2011) par KOACI fut l'objet de nombreuses contestations des autorités quant à  son existence. Force est de constater qu'à  ce jour, ces dernières ont une fois de plus donné raison à  nos constats de terrain.

Wassimagnon, Abidjan
Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez-la sur votre mobile)
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iphone ou ipad)
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 8 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 8 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 8 mois
 
 
 
 
  9 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Dépassé par le phénomène des «microbes», le pouvoir annonce la tenue d'un Conseil national de sécurité
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Eh oui, une fois de plus l'évolution de l'actualité vous donne raison... on se rappelle tous des déclarations des hambak et compagnie pour dire que microbe ça n'existait pas, que c'était invention de koaci... Que serions nous si nous n'avions pas de média comme le votre...? à  méditer
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
NEO007prince
Les microbes pour nous qui somme à  Abidjan sont les enfants des partissants de ouattara . Si c étais les enfants des pro Gbagbo le problème étais régler en moins de trois jours par zakaria ou losseni
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
C'est pas facile de ''tuer'' ces enfants-monstres qui bénéficient de l'impunité pour avoir prospérer. Sinon, comment comprendre que chaque jour, chaque heure ces ''microbes'' ou ces petits dioulas désœuvrés ''en conflit avec la loi'', fassent des victimes sans que ce gouvernement décalé de nos réalités sécuritaires, n'ose les combattre avec des mesures idoines ? Mais comme il n'est jamais trop tard pour bien faire, espérons que la tenus de ce CNS éradiquera ce phénomène morbide sorti tout droit des laboratoires du rdr.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
CD
Ce que les gens oublient c'est que nous avons des proches dans les forces de sécurité. Ce que nos proches nous relatent ressemble plus a un manque de volonté. On a crée des opérations de noms d'oiseaux avec tambours et trompettes rien. Il n'y a pas de honte a consulter les autres. Demandez aux généraux Djai bi loin et wassenan de vous aider. En réalité le gêne du gouvernement vient de l'origine réelle de ces enfants. Ce sont d'ex "sauveurs" des ivoiriens. Comment des gens qui découpent systématiquement leurs victimes on peut les traiter avec caresses. Je préfère vraiment un voleur qui intimide juste pour voler qu'un microbe. Le médicament du venin c'est le venin. Arrêtez vos charabia de droit de l'homme. La Chine ne respecte pas les droits de l'homme mais est le premier partenaire économique des USA.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
gobelin
N'est pas plus aveugle que celui qui refuse de voir. Les rebelles au pouvoir attendent que l'un de leur parents soient égorgé avant de croire en l'existence des "microbes". De toutes les manières, ce sont eux qui les ont créés.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SoleildAfrik
Je ne sais même pas pourquoi on veut créer un non-événement, juste pour occuper les médias, et faire diversion... On a vu PC Crise, et CeCOS ici, ils n'ontpas tenu de CNS avant qu'on ne voye les fruits... Ne dit-on pas que "Le bon vin n'a point besoin d'enseigne"? Au lieu de cette perte de temps le pouvoir ferait mieux de nettoyer Abidjan de ces monstres froids avant que le phénomène ne prenne tout le pays et echape définitivement au contrôle, pour devenir finalement une normalité! Le gouvernement veut-il nous dire qu'il n'y a pas d'officier de police ni de gendarmerie suffisamment formé et suffisamment compètent pour mettre sur pied une stratégie efficace pour ainsi éradiquer ce phénomène da jamais??? Incompétents, d’incomplètement!!!!!
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Igwe Ikemefuna
Depuis l'avènement de ce pouvoir les dioula, malinké,bref tous les nordistes sont autorisés et libres de faire tout ce qu'ils veulent,et il n'ya rien Ils volent,violent,tuent,égorgent,prennent en otage des familles et il n'ya rien.On les a liberé disent-ils.Le serpent ne mord pas parce qu'il a des crocs il ne fait qu'imiter ces géniteurs,dit-on!
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rozelin
Jordanchoco2020, le brailleur griot du RDR, nous t'attendons pour ton commentaire sr les crimes de vos monstres de microbes et cette poudre aux yeux de Ivoiriens que le pouvoir appelle conseil national de sécurité, comme si c'est maintenant qu'Alasko et son gouvernement se réveille. On a voulu rendre le pays ingouvernable, les choses y vont bien.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Eburni
Le jour ou ils tueront un francais, alors leur probleme sera regle.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008