Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire:  Université Alassane Ouattara Face au risque d'une «année blanche», les étudiants appelle Ly Ramata au secours
 

Côte d'Ivoire: Université Alassane Ouattara Face au risque d'une «année blanche», les étudiants appelle Ly Ramata au secours

 
 
 
 8424 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 14 septembre 2017 - 13:32


© koaci.com – Jeudi 14 Septembre  2017 – Allons nous allègrement vers une "année blanche" à  l'Université Alassane Ouattara de Bouaké, surtout à  l'Unité de Formation et de Recherche ( UFR) Communication, Milieu et Société ( CMS)?


Les probabilités pour " une année blanche " sont supérieures à  celles de sauver l'année académique 2016-2017 à  l'Université Alassane Ouattara de Bouaké.


Pourtant après, plusieurs mois de suspensions des compositions dans ce temple du savoir due au véritable bras de fer entre l'administration universitaire qui veut que tous les étudiants de cette institution soient inscrits avant de prendre part aux examens et le Comité des Élèves et Étudiants de Côte d'Ivoire ( CEECI), structure estudiantine majoritaire à  Bouaké qui s'oppose à  la non participation des étudiants aux examens parce que non inscrits, l'espoir semblait renaître après le message de la commission Examen le 13 septembre 2017.


L' on pouvait lire sur l'interface SLC, ce poste de la commission examen: "Chers tous, Sous réserve de la pacification de l'espace universitaire, les examens des L3 et M2 restés en suspens se tiendront le samedi 16 septembre 2017. Les autres niveaux semestre1 et semestre 2 suivront à  partir de lundi 18 septembre.  NB: Se munir du reçu d'inscription".


Les étudiants en voyage ont réaménagé leur programme pour un retour imminent sur Bouaké.

 

Malheureusement ce jeudi matin, un autre message de cette même commission vient créer l'inquiétude, le troubles chez les étudiants de l'Université Alassane Ouattara de Bouaké
" Urgence Décanale. Sur instruction du décanat via le secrétaire principal, les programmes des examens sont suspendus jusqu'à  nouvel ordre.Merci de rester à  l'écoute".


Les étudiants rencontrés après ce nouveau report des examens voient en madame la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique professeur Bakayoko Ly Ramata leur seule et unique sauveur.


'' Vraiment ça devient très compliqué, on nous dit que pour la première fois il y'a au moins 90% d'inscrits, qu'on laisse les autres composer au premier semestre et leur dire de ne pas faire au second semestre s'ils ne sont pas inscrits . Ou bien on pourra bloquer leur note en ne les affichant pas '' . A l'allure où les choses vont c'est madame la ministre seule qui peut appeler le président Lazare Poamé Marcellin pour régler cette affaire , a proposé C.A.un étudiant.


Quant à  l'étudiant Konaté. A , il demande à  l'administration et au CEECI de s'entendre pour éviter une "année blanche" aux étudiants cette année.


 
'' Que la ministre Bakayoko Ly Ramata pense à  nous en intervenant pour que chacun mette un peu d'eau dans son vin''.C'est notre maman qu'elle pense à  nous pour une solution le plus tôt possible '', a t-elle souhaité.


Désormais les yeux et les oreilles des étudiants de Bouaké sont tournés vers madame la ministre Bakayoko Ly Ramata.


Donatien Kautcha Abidjan et Source sur place à  Bouaké.


Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008