Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Voici les conditions d'entrée à   l'université Anglaise de Wolverhampton
 

Côte d'Ivoire: Voici les conditions d'entrée à  l'université Anglaise de Wolverhampton

 
 
 
 14587 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 06 octobre 2017 - 12:51

La campagne jeudi à  Bouaké (Ph KOACI)-

© koaci.com- Vendredi 06 Octobre 2017- Les conditions d’entrée dans l’université de Wolverhampton en Angleterre expliquées jeudi aux étudiants de Bouaké.
La campagne d'informations sur les conditions d'entrées et d'études dans cette université de la Grande –Bretagne a eu pour cadre, la salle de conférence de , la vice - présidence de l'Université Alassane Ouattara de Bouaké .

Pour le conseiller d'orientation à  l'Université de Wolverhampton, Ghislain Defo, c'est une opportunité pour les étudiants du centre et surtout de l'Université Alassane Ouattara de Bouaké d'abriter cette journée d'information, qui leur permettra d'avoir le maximum d'informations sur cette université publique de Grande Bretagne.

« Au niveau du centre, surtout à  Bouaké, il y'a des jeunes qui veulent changer la Côte d'Ivoire, qui veulent donner un aspect à  la Côte d'Ivoire. Et nous sommes là  , pour leur dire que c'est possible et c'est dans ce sens que IPF nous a approché pour voir la faisabilité de ce mécanisme » , a-t-il avancé avant d'ajouter:

« Cette journée porte ouverte a été organisée pour parler de la procédure académique à  l'Université de Wolverhampton qui est une université de Grande Bretagne qui englobe la procédure académique dont beaucoup de gens n'ont pas la quintessence. En même temps la procédure de visa parce-que beaucoup de gens qui ont les moyens pensent que le visa est très complexe. Pourtant le visa est assez simple et les conditions sont très simples .Il fallait aussi expliquer aux étudiants la procédure d'intégration dans un système anglo-saxon « , a expliqué le conseiller Ghislain Defo aux étudiants venus très nombreux malgré la période de composition qui a lieu sur les deux campus.

Quant à  Soumaïla Ouattara de l'Organisation Non Gouvernementale(ONG) Instruire Pour Servir ( IPS), cette rencontre consiste à  donner des informations sur cette université pour permettre aux intéressés de s'inscrire afin d'être des entrepreneurs de demain.

« Il faut 3 conditions à  remplir pour s'inscrire dans une université Anglaise. La première condition est la condition académique. C'est-à -dire permettre à  l'étudiant qui à  un bac de postuler pour un programme de Bachelor, celui qui a un Bachelor pour un master. La deuxième condition est une condition de langue. Vous voulez étudier en Angleterre, les cours se font en Anglais. Nous encadrons donc ceux qui n'ont pas le niveau pour pouvoir l'avoir et postuler à  un programme. Enfin la troisième condition est la condition financière », a dévoilé Ouattara Soumaïla.

Koffi Emma, étudiante en droit privé a affirmé avoir été édifiée après la conférence.

« Franchement, j'ai été édifiée par les conférenciers et ça m'intéresse seulement que les conditions sont un peu compliquées mais nous allons voir dans quelles mesures les parents peuvent nous soutenir pour pouvoir accéder à  cette formation. »

Pour rappel, deux conférences ont déjà  eu lieu à  Abidjan Cocody à  American Corner de Cires, et à  Graduate School of management des 2 Plateaux, sur les conditions d'études à  l’université de Wolverhampton.

Suivez l'évolution de l'actualité en temps réel avec notre application mobile Android (cliquez et installez-la sur votre mobile


Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iphone ou ipad)

Donatien Kautcha, Abidjan et source sur place à  Bouaké
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008